Passages souterrains de la ville de Constantine : Des travaux qui ont beaucoup traîné

24/05/2023 mis à jour: 02:16
1658
La réception des lieux est prévue pour le 5 juillet prochain ( Photo : Ahcene Boussouf)

Huit ans après sa fermeture, le souterrain de la place du 1er Novembre au centre-ville de Constantine sera finalement rouvert le 5 juillet prochain. 

Cette fermeture avait eu lieu suite à un impressionnant incendie qui s’est déclaré en 2015, ayant eu raison de près d’une quarantaine de magasins et une centaine d’étals placés devant les devantures des locaux. Des dizaines de pompiers et d’importants moyens avaient été mobilisés à l’époque pour circonscrire le feu après environ cinq heures d’intervention. Depuis, le souterrain a été fermé. 

Une opération de réhabilitation ayant bénéficié d’une enveloppe de 5 milliards de centimes avait été programmée, mais elle n’a jamais été achevée. Un important retard a été enregistré pour des raisons liées au respect des engagements contractuels. 

Vu le retard accusé, la commune a décidé de procéder à la résiliation avec l’entreprise engagée pour l’aménagement de cet espace, lors de la session extraordinaire de l’APC de Constantine tenue durant ce mois. 

«Le taux d’avancement des travaux de réhabilitation est estimé à environ 90%. Ce qui reste à réaliser dans ce chantier a été déjà pris en charge par l’EPIC communal de gestion des pompes funèbres. 

Pour ce qui est du budget, nous avons fait une estimation de ce qui a été réalisé et le reste sera systématiquement versé à cet EPIC», a déclaré à El Watan le maire de Constantine Charaf Bensari. 

Concernant l’activité commerciale à l’intérieur du souterrain, notre interlocuteur avait précisé dans une communication téléphonique à El Watan que seuls les locaux seront autorisés à reprendre. Les anciens occupants seront prioritaires. 

Par ailleurs et lors de l’assemblée, le P/APC a avoué  que deux entreprises ont pris en charge bénévolement le deuxième souterrain de la place des Martyrs avec l’accompagnement de l’Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) susmentionné. 

La commune œuvrera pour sa réception aussi le 5 juillet prochain. Ces projets se veulent également comme une réhabilitation de l’EPIC de gestion des pompes funèbres. Ce dernier souffre d’un manque de moyens matériels et surtout humains. Dans tout l’établissement, on compte 60 agents. Pourtant, ces besoins nécessitent un recrutement de pas moins de 200 employés. Selon le directeur de cet EPIC, ces tâches supplémentaires vont leur permettre de respirer un peu financièrement. 

Il ne faut pas oublier aussi que les souterrains de la place du 1er Novembre ont connu une grande anarchie avant le déclenchement de l’incendie de 2015. Leur réhabilitation impliquera aussi de veiller à leur organisation pour éviter que de tels comportements ne reviennent. 

Il reste aussi à sécuriser les lieux pour les rendre fréquentables, avant de sensibiliser les piétons à les emprunter surtout que le centre-ville de Constantine est connu aussi par les déplacements anarchiques des piétons sur la voie publique, alors que les souterrains ont été réalisés pour leur assurer un passage en toute sécurité.       

Copyright 2024 . All Rights Reserved.