Nassim Benguergoura. Directeur général Opel Algérie : «Deux nouveaux modèles viendront s’ajouter à la gamme en 2024»

13/02/2024 mis à jour: 09:59
1310

Opel a démarré l’activité durant le dernier trimestre de 2023. Quelles sont vos statistiques de vente ?

La marque a entamé un bon début d’activité. Depuis son lancement et jusqu’à la réception des quotas, nous avons pu livrer près de 4000 véhicules à nos clients. Nous sommes en train de livrer les dernières commandes et cela grâce au respect des délais stipulés dans le cahier des charges. Sur cette optique, nous n’avons rencontré aucun problème.

 

-L’année 2024 enregistrera une hausse d’activité, notamment pour Opel. Que seront vos horizons en termes d’attribution du nouveau quota ?

Franchement, cela dépend de la commission d’Agex qui a déjà commencé son travail pour l’attribution des quotas. Ce que je pourrais avancer en évidence, c’est que Opel Algérie pourrait gérer d’ores et déjà un quota de plus de 20 000 véhicules.
 

-Depuis la commercialisation de la marque en Algérie, la clientèle algérienne a été séduite par l’esthétique des trois modèles proposés à la vente. Des réserves ont été émises concernant des problèmes de fiabilité du moteur 1,2L puretech déjà connus en Europe. Quel est votre réponse par rapport à cela ?

Je pense que les journalistes spécialisés ont déjà reçu la réponse officielle de la part du patron (CEO) d’Opel, Florian Huttl, qui a mentionné que depuis juin 2022, la chaîne de distribution sur ce moteur a été modifiée et qu’aucun problème n’a été signalé de la part de la clientèle européenne, et que tous les modèles livrés pour l’Algérie sont concernés par cette modification. Donc il n’y a plus de problème qui s’appelle 1,2 puretech.
 

-La clientèle algérienne est toujours à la recherche d’un modèle accessible au sein de la gamme Opel. Peut-on savoir si la Corsa sera disponible en Algérie en 2024 ?

Nous faisons en sorte que ce sera le cas, étant donné que ce critère représente une priorité pour le ministère de l’Industrie et pour Opel Algérie aussi. Durant mon entrevue en novembre 2023 avec le ministre de l’Industrie Ali Aoun, que je tiens à saluer par la même occasion, il nous avait recommandé de faire en sorte que la marque propose sur le marché algérien des véhicules qui soient à la portée des petites bourses. Nous avons déjà introduit une demande au ministère et nous sommes dans l’attente d’une réponse favorable.
 

-Y aura-t-il un véhicule électrique qui sera proposé dans la gamme ?

Nous sommes sur le point d’importer un véhicule qui sera proposé parmi la gamme de véhicules déjà disponibles, exigé dans le cahier des charges. Nous avons jeté notre dévolu sur le Mokka en version full électrique.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.