Médias : Le magazine VSD repris dès le 18 avril par le groupe Heroes Media

09/04/2023 mis à jour: 00:12
AFP
671

VSD change de main: dès le 18 avril le groupe Heroes Media, éditeur de publications spécialisées dans l’automobile, l’horlogerie et le nautisme, va reprendre le magazine, placé jusqu’ici en liquidation judiciaire, selon une décision du tribunal de commerce de Paris.

«La société Heroes Media propose la meilleure offre sociale en conservant les postes des rédacteurs en chef, ce qui permet d’assurer la pérennité de VSD», tranche le jugement rendu vendredi et consulté par l’AFP.

Cette décision marque le départ de l’actuel directeur Georges Ghosn, dont l’offre de reprise a été déclarée «irrecevable», dans un climat d’extrême tension avec une partie de ses équipes.

Titre emblématique fondé en 1977 par Maurice Siegel, ancien directeur de la radio Europe 1, VSD avait été racheté en 1996 par Prisma, qui l’a ensuite cédé en 2018 à Georges Ghosn, l’ex-patron de France Soir. A partir de cette date, l’hebdomadaire est devenu mensuel.

Sur un effectif de 20 postes, 16 seront conservés par le nouveau repreneur, parmi lesquels trois rédacteurs en chef, deux rédacteurs et dix pigistes réguliers.

Pour le repreneur, il s’agit désormais de «s’atteler à redonner de la confiance aux équipes, aux lecteurs et aux partenaires», a déclaré à l’AFP Philippe Abreu, président de Heroes Media, dont le siège est à Clermont-Ferrand.

«VSD est malade économiquement, éditorialement et commercialement», constate l’homme de presse, ancien directeur général de Turf Editions. Il faut «redynamiser ça comme on l’a fait avec les titres Heroes quand on est arrivé en octobre 2020 tout en respectant le passé», ajoute-t-il.

La remise sur pied éditoriale sera assurée par le journaliste François Tauriac, associé de Heroes Media, qui a réalisé l’essentiel de sa carrière au Figaro.

Si la nouvelle équipe se veut «respectueuse du passé», en préservant «les fondamentaux» de VSD, elle «croit énormément à l’apport de signatures et de partenariats avec d’autres médias». Elle réfléchit également à changer le format du magazine. Une maquette du VSD nouvelle formule devrait faire son apparition avant cet été.

Enfin parmi les autres chantiers prioritaires, Heroes Media entend «développer au maximum la partie abonnement, la partie digitale et consolider la partie print», indique Philippe Abreu.

Les «synergies» s’effectueront «dans les fonctions support et commerciales avec les équipes» actuelles du groupe Heroes Media, précise le dirigeant. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.