Match amical. Algérie - Iran ce soir à Doha (18h) en amical : Un vrai test pour les «nouveaux»

12/06/2022 mis à jour: 20:04
2245

La sélection algérienne de football affrontera ce soir, à partir de 18h, au Qatar SC Stadium de Doha, l’Iran en match amical. 

Cette confrontation face à un mondialiste intervient après les victoires réalisées lors des deux rencontres officielles comptant pour les éliminatoires de la CAN-2023 face à l’Ouganda (2-0) à Alger et la Tanzanie (2-0) à Dar Es Salam, et ce, pour le compte du groupe F. 

Sur la victoire «historique» devant les Taifa Stars, le sélectionneur Belmadi dira sur la chaîne FAF TV : «C’est très bon pour la confiance du groupe et le moral des troupes. C’est ainsi que les joueurs comprennent ce qu’il faut mettre en application pour réaliser des résultats à l’extérieur.» 

L’IRAN, C’EST DU SOLIDE

Il aura fallu beaucoup de temps afin de confirmer la tenue de la confrontation amicale contre l’Iran, face à qui l’Algérie avait déjà joué et perdu un match amical en 2018 (1-2) du temps de l’ancien coach national, Rabah Madjer. «C’était très compliqué d’organiser ce match, surtout qu’en Europe, il y avait le déroulement de la Ligue des nations et qu’en Afrique, on jouait la qualification pour la CAN-2023. 

Toutefois, je suis vraiment content d’avoir réussi à avoir ce match amical contre une très bonne équipe iranienne, qui a l’habitude de jouer la Coupe du monde. L’équipe est aussi sur une série de 19 ou 20 matchs sans défaite. C’est une formation qui a des automatismes, un fond de jeu. 

Les Iraniens sont très forts athlétiquement. Ça joue avec beaucoup d’expérience. C’est une équipe qui va venir nous chercher», précise le sélectionneur des Verts. 

Slimani, M’bolhi et Mandi, non concernés 

Cette sortie amicale sera une occasion pour de nombreux joueurs sélectionnés de se «mesurer» à un mondialiste. Ce ne sera toutefois pas le cas de Hichem Boudaoui qui s’est blessé au début du stage ainsi que Sofiane Bendebka, sorti sur blessure face à la Tanzanie. Trois autres cadres de l’équipe, à savoir Islam Slimani, Raïs M’bolhi et Aïssa Mandi ne sont pas concernés par ce match. 

C’est une décision de Djamel Belmadi, comme il a tenu à l’affirmer : «J’ai décidé de laisser au repos Islam Slimani, Aïssa Mandi et Raïs M’bolhi. C’est ma décision et non celle des joueurs. Ce n’était pas dans l’idée de les faire jouer, surtout en cette période compliquée de fin de saison. 

On a préféré leur donner un peu de temps de repos.» Pour ce rendez-vous, Belmadi et son staff espèrent voir d’autres éléments, notamment les sept nouveaux joueurs convoqués pour ce stage. Il ajoutera à ce propos : «On aura la possibilité de voir tout le monde. 

On aura ainsi une idée sur chacun d’eux. Les entraînements sont de bons indicateurs, mais rien ne remplace la compétition. On va avoir donc une équipe totalement remaniée avec des joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer ensemble, mais je vais essayer de garder quelques automatismes et d’associations ici et là. 

Toutefois, je ne peux pas le faire sur toutes les lignes. Il va peut-être y avoir un manque de cohérence dans le jeu. Néanmoins, l’objectif est de mettre les joueurs dans certaines difficultés afin qu’ils puissent nous montrer ce qu’ils sont capables de faire. J’espère qu’on aura de bons retours sur ce match-là.»

Enfin, il faut savoir que la rencontre sera officiée par le Qatari Mohamed Ahmed Chamri, assisté des Koweitiens Seid Ali et Mohamed Mohssen. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer