Marché couvert Boumezzou à Constantine : Les commerçants sollicitent la visite du wali

31/10/2023 mis à jour: 09:46
2241
Le site a connu une sérieuse dégradation

Les commerçants du marché couvert Boumezzou sollicitent la visite du wali de Constantine, Abdelkhalek Sayouda, qui sera présent sur les lieux à l’occasion de l’inauguration de la place de la Révolution, prévue pour le 1er novembre, dans le cadre des célébrations du 69e anniversaire de la Révolution, comme cela a été annoncé par la direction de l’urbanisme, maître de l’ouvrage pour cette opération. 

«Nous lançons un appel au wali de Constantine à cette occasion pour effectuer une visite au marché couvert Boumezzou, pour qu’il puisse constater personnellement l’état des lieux qui nécessitent des travaux de réhabilitation et nous sommes prêts à accompagner les entreprises désignées et les services compétents pour les mener dans les bonnes conditions sans affecter l’activité commerciale et sans pénaliser les citoyens», a déclaré Ahmed Gueraiche, représentant des commerçants. 
 

Cet appel survient au moment où les travaux de réhabilitation de la place de la Révolution touchent à leur fin. Ces derniers ont été lancés le 31 mai dernier pour un délai de trois mois. «Cette visite permettra le wali d’avoir une idée bien claire de la situation du marché Boumezzou et avoir un contact direct avec les commerçants à travers leurs représentants qui sont disposés à coopérer pour mener à bien la réhabilitation», poursuit notre interlocuteur. Ce dernier insiste sur le fait que la structure qui garde une valeur historique puisque sa construction remonte aux années 1930 revêt surtout une grande importance aussi bien pour les commerçants que pour les citoyens, en raison de sa situation stratégique à la place de la Brèche, en plein centre-ville de Constantine. 

«On ne peut pas réhabiliter la place de la révolution qui se trouve au-dessus du marché, sans la réhabilitation de cette infrastructure qui la supporte ; de ce fait nous espérons que notre appel soit accepté pour inscrire une opération à son profit», soutient le représentant des commerçants. 
 

Pour un lieu propre et convenable

M. Gueraiche ne manquera pas de rappeler que les commerçants ont été très coopératifs et compréhensifs lors des travaux de rénovation des conduites d’évacuation des eaux pluviales à l’intérieur du marché et qui sont raccordées à partir de la place de la révolution. «Nous avons assisté l’entreprise chargée de la réhabilitation de la place de la révolution qui n’avait pas de plans, car nous avons une bonne connaissance des réseaux d’évacuation ; comme nous avons fait de même avec la Seaco lors de la réfection du réseau d’assainissement à l’intérieur du marché, tout cela a été fait sans fermer les lieux et l’activité s’est poursuivie le plus normalement du monde», a-t-il ajouté. 

Pour rappel, l’épisode de l’effondrement le 26 avril dernier d’une partie du parapet de la place de la révolution donnant sur le quai, avait suscité des craintes parmi les commerçants surtout après la décision de fermeture prise par la mairie. Une mesure qui n’a pas été finalement appliquée. «Les commerçants attendent avec impatience la visite du wali de Constantine au marché Boumezzou ; ils cultivent toujours l’espoir que des travaux de réhabilitation soient lancés à l’intérieur de l’infrastructure avec leur collaboration ; cette réhabilitation devra toucher surtout l’éclairage  qui est complètement défaillant, ainsi que les escaliers d’accès, les passages, les murs et le plafond ; il est possible de mener ces travaux par phases sans fermer le marché, car nous avons trois accès qu’on peut exploiter judicieusement», explique le représentant des commerçants. 

Le marché Boumezzou demeure un lieu historique qui nécessite une sérieuse revalorisation de la part des autorités de la wilaya pour que l’activité commerciale soit exercée dans le respect des règles de la propreté, de la santé et de l’hygiène. C’est tout le souhait de la population.             

Copyright 2024 . All Rights Reserved.