Lutte contre les feux de forêt : La stratégie de l’Etat dévoilée

03/05/2023 mis à jour: 01:01
1750
Photo : D. R.

La stratégie de confrontation des feux de forêt durant la saison estivale se dessine. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni et le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad ont procédé, hier à Alger, à l’installation de la Commission nationale de protection des forêts (CNPF) pour l’année 2023.

Le ministre de l’Intérieur a ainsi expliqué que les campagnes de sensibilisation ont débuté plus tôt cette année, soit dès le 26 avril dernier. Elles se concentrent sur les bons gestes en cas d’incendies.

Le fait est que l’année dernière, plusieurs décès ont été enregistrés dans des incendies à El Tarf et à Souk Ahras à cause notamment d’une réaction inadéquate face aux feux. «Des drames auraient pu être évités, notamment pour ce qui est des cas de mort par asphyxie au niveau du parc zoologique», déplore le ministre de l’Intérieur.

Aussi, a-t-il annoncé, plusieurs mesures ont d’ores et déjà été prises, à l’instar des campagnes de désherbage, la suspension de la production du charbon, la location de 6 avions bombardiers d’eau qui seront déployés dans les aéroports d’Annaba, de Béjaïa et de Chlef ainsi que la mobilisation de 22 hélicoptères des services de la gendarmerie.

Le ministre de l’Intérieur a également évoqué la possibilité d’utiliser des drones avec le concours de start-up spécialisées. Un appel d’offres sera lancé à destination des start-up pour la modernisation des outils et équipements dédiés à la surveillance du couvert végétal à travers des drones, et en coordination avec l’état-major de l’Armée nationale populaire pour faciliter ces opérations et maîtriser ce phénomène.

Il est à signaler, par ailleurs, qu’une commande de 4 avions a été faite par le département de l’Intérieur, selon le ministre, mais le contexte géopolitique marqué par la guerre en Ukraine a fait que celle-ci n’a pu aboutir. Les avions en question devaient être construits en Russie tandis que les moteurs étaient ukrainiens. Seul un avion sera expédié en Algérie, dès le mois de juin, afin de faire face aux feux par une gymnastique contraignant le gouvernement algérien à acheter un moteur avant de l’acheminer au constructeur.

Soixante-cinq colonnes mobiles

Il est à préciser que la commission installée hier au siège du ministère de l’Agriculture est composée de représentants de treize ministères et de onze institutions nationales concernées par la protection des forêts. Par ailleurs, la Direction générale de la Protection civile (DGPC) a tracé une stratégie proactive pour faire face aux feux de forêt durant la saison estivale, prévoyant la mobilisation de 65 colonnes mobiles et plus de 500 unités opérationnelles d’intervention.

Le chargé de l’information au niveau de la DGPC, le capitaine Nassim Bernaoui a fait état, dans une déclaration à l’APS, d’une stratégie proactive à partir du mois de mai courant jusqu’à fin septembre prochain, à travers la mobilisation de 65 colonnes mobiles et plus de 500 unités opérationnelles d’intervention.

Cette stratégie repose essentiellement sur les colonnes mobiles avec une moyenne d’une colonne pour chaque wilaya et de deux à trois colonnes pour les wilayas avec une forte densité forestière, outre la réquisition de moyens humains et matériels au niveau des unités principales et secondaires.

Il a également évoqué le rôle de l’unité aérienne de la Protection civile qui permet d’intervenir dans les zones inaccessibles et de sécuriser les citoyens et leurs biens le plus rapidement possible, outre le soutien apporté par l’Armée nationale populaire (ANP) dans le cadre de la lutte contre les feux de forêt et les moyens mobilisés par les autres secteurs.

Le plan opérationnel proactif adopté l’année dernière a connu une révision de plusieurs de ses aspects cette année, à l’instar du «Guide de déplacement des colonnes mobiles», composé des moyens humains et matériels, ainsi que les plateformes numériques entrées en service dans le cadre de la numérisation de l’administration opérationnelle du corps de la Protection civile depuis plus de 3 ans.

Les campagnes de sensibilisation de la Protection civile se concentreront sur la formation des agriculteurs en matière de prévention des incendies qui menacent leurs récoltes et comment intervenir le cas échéant.

Le plan prévoit aussi un dispositif d’accompagnement mis en place par la DGPC chaque année pour accompagner les agriculteurs durant la saison de moisson, en sus des moyens d’intervention à préparer par l’agriculteur pour protéger sa récolte, et la maintenance du matériel et des machines utilisés durant la moisson, a ajouté M. Bernaoui. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.