Les États-Unis poussent TikTok vers la sortie

24/04/2024 mis à jour: 23:25
1208

Le Sénat américain a voté en faveur de la vente de TikTok aux États-Unis, marquant ainsi une étape significative dans les efforts visant à contraindre ByteDance, la société mère chinoise de TikTok, à céder le réseau social. 

Cette décision ouvre la voie à une interdiction de TikTok dans le pays si la vente n'a pas lieu dans un délai d'environ un an. Cette mesure a été justifiée par des préoccupations concernant la sécurité nationale et l'accès potentiel de Pékin aux données des utilisateurs américains, bien que TikTok ait toujours nié ces allégations.

Cette décision du Sénat intervient rapidement après l'approbation du projet de loi par la Chambre des représentants dans le cadre d'un plan d'aide militaire plus large. Ce vote a surpris ByteDance, car il semblait y avoir peu de consensus sur la question au sein du gouvernement américain. La nouvelle version du texte accorde plus de temps à ByteDance pour vendre TikTok, mais le groupe chinois a déjà exprimé son opposition à une vente forcée.

Si cette cession devait avoir lieu, elle pourrait être complexe, car elle nécessiterait des acquéreurs prêts à payer au moins 100 milliards de dollars pour une plateforme qui a généré un chiffre d'affaires de 16 milliards de dollars l'année précédente. Actuellement, il n'y a que quelques candidats potentiels pour une telle acquisition.

Ce vote représente une étape importante dans la bataille entre la Chine et les États-Unis et marque une différence par rapport à la tentative infructueuse de l'administration Trump d'interdire TikTok il y a quelques années. Si cette interdiction devait se concrétiser, les États-Unis rejoindraient d'autres pays ayant déjà banni TikTok, notamment l'Inde, le Pakistan et l'Afghanistan.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.