Les boulangers dans l’impasse

31/01/2022 mis à jour: 14:35
1585
Photo : B. Souhil

Le coût de revient de la baguette de pain est évalué, au 31 décembre 2021, à 12 DA, selon le président de la Fédération nationale des boulangers (FNB). Les représentants des boulangers ont tenu une réunion avec les représentants de plusieurs ministères afin d’examiner la demande de révision à la hausse du prix de la baguette. Sans résultat à ce jour.

Les boulangers, qui ne cessent de revendiquer une augmentation du prix du pain depuis plus d’une décennie, disent ressentir durement les effets de la crise économique. Redoutant la faillite dans la mesure où la vente du pain ne couvre pas leurs frais, selon leurs dires, des grèves sont constatées dans de nombreuses régions du pays et le pain est vendu le plus souvent le double du prix fixé par la loi.

Kalafat Youcef, président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), affirme que «le dossier est actuellement sur le bureau du Premier ministre». «Nous avons tenu une réunion avec les représentants de plusieurs départements ministériels (Intérieur, Finances, Energie, Ressources en eau, Agriculture, Industrie, Environnement et Commerce) afin d’étudier le sujet.

Le fait est que la question dépasse le ministère du Commerce et que de nombreux départements doivent être impliqués. Nous avons eu l’engagement d’un règlement de la situation très prochainement et nous sommes aujourd’hui dans l’expectative», nous explique-t-il.

Le fait est, selon le représentant des boulangers, que les prix des intrants dans la fabrication du pain se sont envolés ces dernières semaines, mettant les boulangers sous pression. «Nous sommes dans une situation où les boulangers vendent à perte et n’ont aucun bénéfice sur leurs ventes. Certains ont alors préféré baisser rideau jusqu’à ce que la situation s’éclaircisse.

D’autres, refusant de fermer boutique et ne pouvant patienter davantage, ont décidé de prendre les devants et de vendre le pain à 15 DA», explique M. Kafalat qui nie l’existence d’une grève des boulangers. Le prix de revient de la baguette de pain est évalué au 31 décembre 2021, selon le président de la FNB, à 12 DA.

«Comment voulez-vous qu’un boulanger accepte de vendre un pain à 10 DA alors qu’il lui a coûté 12 DA ?» s’étonne ainsi le représentant des boulangers. «Il faut dire, poursuit-il, que depuis la dernière évaluation, le prix de la levure a aussi connu une augmentation, cela veut dire que le coût de revient dépasse actuellement les 12 DA.»

«Une petite marge réclamée»

Les représentants des boulangers ont proposé de revoir le prix fixé du pain à 15 DA, afin qu’ils puissent avoir une «petite» marge bénéficiaire ou de leur accorder une subvention des matières premières et des charges (factures d’électricité, de l’eau…). «Pendant des années, les pouvoirs publics se sont cachés derrière la subvention de la farine pour refuser une augmentation des prix du pain, cela n’est plus possible aujourd’hui», tranche M. Kalafat.

Il est à rappeler, à ce propos, que ce produit est réglementé par le décret exécutif n°96-132 en vigueur depuis 1996 fixant le prix de la baguette à 7,5 DA. Un prix qui n’est plus respecté depuis belle lurette dans les boulangeries où la baguette se vend à 10 DA, mettant les pouvoirs publics devant le fait accompli.

Récemment, le directeur de l’organisation des marchés, des activités commerciales et des professions réglementées au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Ahmed Mokrani, affirmait le refus catégorique de son département de toute augmentation du prix de la baguette de pain subventionné, faisant état d’un rapport adressé par le département du Commerce aux pouvoirs publics comportant plusieurs propositions pour la prise en charge des revendications des boulangers.

«Cette augmentation est inacceptable dans la mesure où ce produit est fait à partir de farine subventionnée, dont nous importons 7 millions de tonnes par an», a-t-il expliqué dans une intervention médiatique. D’autre part, la Fédération des boulangers (FNB) avance que pas moins de «13 000 boulangers ont mis la clé sous le paillasson entre 2015 et 2021». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.