Le salon se tiendra à Constantine : Builtec 2024, innover pour une construction durable

04/02/2024 mis à jour: 20:44
1431

La 4e édition du Salon international des constructions modernes et des nouvelles technologies (Builtec), prévue du 26 au 29 février, se tiendra finalement du 20 au 23 février à l’hôtel Marriott de Constantine, a indiqué le directeur général de Média Smart, agence organisatrice de l’événement. Et Mohammed Seif Eddine Salhi d’expliquer cette modification du calendrier : «Les dates de l’événement ont été ajustées du 20 au 23 février 2024. 

Nous souhaitons souligner que cette modification a été apportée en prévision de la Journée de la ville prévue pour le 20 février 2024. Nous croyons fermement que cette démarche contribuera à renforcer l’attrait de l’événement en mettant en avant la richesse culturelle et architecturale de la ville, tout en offrant une plateforme idéale pour présenter les dernières avancées technologiques. 

L’hôtel Marriott, équipé d’installations modernes, offre un cadre propice à la mise en avant des dernières avancées technologiques et des architectures contemporaines, contribuant ainsi à l’optimisation globale de cette expérience exceptionnelle.» Sous le slogan «Ensemble aujourd’hui pour bâtir demain», Builtec 4 invite à «repenser la construction en vue d’un avenir durable». 
 

Une approche prospective que le volet «conférences thématiques», qui est une autre facette de la manifestation, s’attellera à développer face à une demande croissante de matériaux modernes et résistants aux diverses contraintes climatiques. 

«Le Salon propose aussi un espace unique consacré à la recherche scientifique, et ce à travers l’organisation de conférences thématiques pour débattre des dernières avancées en la matière, des meilleures pratiques et des innovations dans le secteur de la construction. En participant à cet événement, les contributeurs auront l’occasion de présenter leurs recherches, d’échanger des idées avec des pairs et d’établir des collaborations potentielles», est-il souligné. 

Outre les dizaines d’exposants, des universitaires et des chercheurs ajouteront une pierre à cet édifice par le truchement de plusieurs contributions intellectuelles. 

Il est ainsi attendu des réponses à la problématique de la construction moderne dans un pays en pleine mutation urbaine. «Aujourd’hui, il est essentiel d’introduire les nouvelles technologies dans ce secteur afin de relever les défis qui se posent et de répondre aux besoins croissants de la population. 

Ce qui permettrait d’optimiser les processus de construction quand les méthodes traditionnelles peuvent être longues, coûteuses et contraignantes. En utilisant des technologies modernes telles que la modélisation 3D, la réalité virtuelle ou encore les drones, il est possible de réduire les délais, d’augmenter la précision des travaux et de minimiser les coûts liés aux erreurs humaines. De plus, l’utilisation des nouvelles technologies permettrait d’améliorer la qualité des constructions», argumente Média Smart.                                               

Copyright 2024 . All Rights Reserved.