Le Président Abdelmadjid Tebboune face aux éditeurs de presse : «Le dossier des BRICS est définitivement clos»

05/10/2023 mis à jour: 09:48
9738
Photo : D. R.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu mardi après-midi des éditeurs de la presse nationale. Une rencontre qui a duré plus de quatre heures, tant les sujets abordés dans le débat étaient d’une actualité «brûlante», ou revêtaient une importance stratégique au double niveau national et international.

D’emblée, le Président a exprimé sa volonté de donner tous les moyens nécessaires pour le développement de la presse nationale, qui connaît une situation critique, comme l’ont fait remarquer plusieurs éditeurs qui ont pris la parole, notamment en matière de publicité publique dont l’octroi n’obéit pas à des critères objectifs, ainsi que les aides directes de l’Etat qui ne sont pas prévues dans la loi de finances, particulièrement en direction des médias audiovisuels qui peinent à survivre à la crise.

Le président Tebboune a été très prolixe sur l’économie nationale et sur les questions internationales qui touchent de près l’Algérie. Pour lui, l’économie nationale se porte bien et commence à enregistrer des résultats très encourageants. A titre d’exemple, les exportations hors hydrocarbures du secteur privé ont permis au pays d’engranger plus de huit milliards de dollars. Un chiffre jamais atteint auparavant.

L’exportation du phosphate qui se fera bientôt aura également un effet bénéfique sur les recettes en devises. Les nouvelles découvertes de Sonatrach en association avec des partenaires étrangers, en matière d’hydrocarbures sera aussi d’un important apport pour l’économie nationale.

Et l’on passe sur de nombreux points évoqués par le Président, qui rassure sur les perspectives économiques du pays dans un environnement mondial marqué par la crise et la récession. Pourtant l’Algérie, malgré son fort potentiel, n’a pas été admise aux BRICS, fera remarquer un éditeur. Ce à quoi le Président a répondu que les BRICS dans leur forme actuelle ne l’intéresse plus. Pour le président Abdelmadjid Tebboune, «le dossier des BRICS est définitivement clos».

Le président Tebboune a également longuement abordé la crise au Sahel, que des ennemis de l’Algérie cherchent à déstabiliser. Leurs multiples tentatives ont été heureusement vouées à l’échec grâce à la diplomatie algérienne, qui a réussi à éviter l’embrasement de cette région sensible. Un embrasement qui aurait eu des conséquences fatales pour des milliers d’Africains.

Le Président n’a pas omis d’évoquer la Palestine et le peuple palestinien spolié de sa terre par l’occupant sioniste au mépris des lois internationales, ainsi que le calvaire du peuple sahraoui qui ne voit pas encore une issue à son sort. Le makhzen marocain foule aux pieds depuis des années les résolutions onusiennes en faveur du peuple sahraoui dans un silence complice de la communauté internationale. Des extraits de cette rencontre seront diffusés incessamment par l’EPTV, la télévision publique. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.