Le ministre du commerce à Guelma : «Le marché régional des fruits et légumes sera une plateforme pour l’exportation»

29/03/2023 mis à jour: 06:58
1143
Marché-régional-fruits-et-légumes-(Photo-Karim-Dadci)

Le ministre du Commerce et de la Promotion de l’exportation, Tayeb Zitouni, a déclaré, hier en marge de l’inauguration officielle du marché régional des fruits et légumes de Aïn Ben Beïda, dans la wilaya de Guelma, qu' «il est inconcevable de gérer des marchés régionaux, tel celui de Aïn Ben Beïda, comme un marché de proximité».
 

Et d’enfoncer le clou à l’adresse des responsables de Magros, qui n’est autre que l’entreprise qui a réalisé le marché et qui est chargée également de sa gestion «de procéder à l’exploitation de toute la surface du site pour permettre des extensions destinées à améliorer la qualité des produits, en l’occurrence le calibrage des fruits et des légumes ainsi que la chaîne de conditionnement destinée à l’exportation». 

Et de conclure en substance : «L’enveloppe qui a servi à la construction de ce site exceptionnel provient de l’argent du contribuable. En plus de réguler le marché des fruits et des légumes et d’absorber les marchés parallèles, je vous demande de réserver au moins une journée par quinzaine ou par mois destinée au grand public pour qu’il puisse profiter des prix attractifs». 

Quant au PDG de Magros, en présence des autorités locales et à leur tête le wali de Guelma, il a mis l’accent sur le fait que «le marché de Aïn Ben Beïda est le dernier à être mis en service après ceux de Sétif, Mascara, Mila, Ain Defla, Djelfa et Ouargla. Le rayonnement du marché de Guelma touchera quatre wilayas limitrophes, à savoir Annaba, Souk Ahras, Tarf et Skikda. Sa proximité immédiate avec l’autoroute Est-Ouest demeure un atout majeur pour la circulation des marchandises en provenance et à destination du marché». 

Notons enfin que ce marché régional s’étale sur une superficie de 15 hectares pour une capacité de transit annuel de 480 000 tonnes de denrées. 
 

Quant aux mandataires, le site dispose de 136 carreaux (locaux) dont près de 80 sont actuellement cédés. 
Le site dispose, également, si l’on se réfère aux planches exposées, de toutes les commodités (hôtel, banque, restaurant, etc.) faisant de ce complexe une véritable petite agglomération «aux normes de la FAO», dira le PDG de Magros.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.