«L‘activité théâtrale en Algérie de 1945 à 1983 » de M’hamed Djellid enfin exhumé

27/03/2022 mis à jour: 20:16
779
Photo : D. R.

Tout chercheur en matière de théâtre à propos des années 1970, est invariablement orienté, entre autres sources, vers le mémoire de magistère de M’hamed Djellid, sauf qu’elle demeurait introuvable, mise sous le boisseau pour de spécieuses considérations. 

Le CRASC vient de rendre justice à feu Djellid en éditant « ce trésor d’intelligence, de minutie, de patience et de persévérance, d’autant qu’il n’a pas perdu de son actualité ».  

C’est ce qu’affirme Pr Lakhdar Barka Sidi Mohamed, celui qui a accompagné d’une éclairante note éditoriale cette publication. Et effectivement, cette œuvre de 700 pages bien tassées, fait honneur à la mémoire de son auteur qui a dû lui consacrer huit années de sa vie. 

Le résultat, titré « L‘activité théâtrale en Algérie de 1945 à 1983 » avec pour base de recherche l’activité théâtrale en Oranie, mais aussi avec des éléments d’enquête à l’échelle du pays, mérite le respect pour la probité intellectuelle dont y fait preuve son auteur. 

Il le mérite pour avoir méticuleusement documenté, entre autres, le mouvement théâtral des années 1970 sans que sur ce travail ne déteigne l’engagement politique connu de son auteur et de sa proximité idéologique avec les acteurs dominants dans le mouvement théâtral de cette époque. 

A cet égard, Pr Ahmed Hammoumi, qui a été un des acteurs du mouvement théâtral des années 1970, et qui est l’auteur d’une monographie ayant pour objet l’étude sociologique du théâtre amateur à Oran entre 1937 et 1977, dans sa présentation de l’ouvrage, estime que le travail de M’hamed Djellid est une leçon de méthodologie dont tireront le plus grand profit les étudiants, particulièrement ceux de sociologie.  

Par ailleurs, estime-t-il, le fait que dans ce travail le théâtre amateur des années 1970 y occupe une place de choix, n’est pas usurpé. Enfin, ce document académique constitue un travail de mémoire sur la pratique théâtrale fixée à un moment de son histoire d’autant que les formes et les types de regroupement étudiés, et qui ont constitué son ossature, ne reverront plus le jour du fait de l’évolution du monde et de notre pays consécutivement à l’unipolarisation et la mondialisation. 

Hammoumi relève enfin que le travail de Djellid est singulier à plus d’un titre au regard de la recherche universitaire sur le théâtre algérien. D’abord elle embrasse indistinctement toute pratique théâtrale qu’elles que soient les structures où elle s’exerce et quelle que soit son orientation artistique ou idéologique. Ensuite, parce qu’elle se démarque des autres études qui habituellement portent sur le théâtre en tant que pratique. 

En effet, celle de Djellid est essentiellement un travail à caractère sociologique qui porte sur les femmes et hommes dans leur manière de se constituer en groupes pour aboutir à la production du résultat culturel recherché. Le lecteur peut être quelque peu rebuté par la lecture de ce mémoire qui, à l’instar de toute autre étude de sociologie est ardue. Pour aider à un effort de lecture, Lakhdar Barka propose une grille de lecture par laquelle il explique à juste titre que : « les temps ont changé, la société a changé, la vie ainsi que la qualité de la recherche universitaire ont évolué autant technologiquement qu’idéologiquement depuis sa date de production (celle du mémoire, NDLR), début des années quatre vingt. Ce postulat nous amène à repenser la valeur de ce document, non plus en termes uniquement de contexte académique mais aussi et surtout en termes de décalage ou déphasage idéologique du point de vue de sa pertinence aujourd’hui. 

C’est d’ailleurs ce qui a impliqué de le rendre publiable et lui assurer une vie universitaire pérenne et transmissible aux générations suivantes de chercheurs. 

La gageure aura été de respecter le texte de l’auteur et de maintenir sa valeur patrimoniale.

« L‘activité théâtrale en Algérie de 1945 à 1983 » Essai d’approche sociologique des tonalités groupales, expressives et superstructurelles. Base de recherche et de démonstration théâtrale en Oranie l’activité, Edition du CRASC, 2021.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer