La justice new-yorkaise restitue deux dessins d’Egon Schiele volés par les nazis

22/01/2024 mis à jour: 02:24
966

La justice new-yorkaise a officiellement ordonné la restitution de deux dessins de l'artiste autrichien Egon Schiele (1890-1918), dérobés par l'Allemagne nazie et exposés dans des musées aux États-Unis. 

Le dessin au crayon intitulé "Fille aux cheveux noirs" (1911), évalué à 1,5 million de dollars et détenu par l'Allen Memorial Art Museum de l'université Oberlin dans l'Ohio, ainsi que "Portrait d'un homme" (1917), d'une valeur d'un million de dollars et précédemment exposé au Carnegie Museum of Art de Pittsburgh, ont été rendus aux héritiers du collectionneur d'art juif autrichien et artiste de cabaret Fritz Grünbaum, assassiné par les nazis.

Les œuvres restituées font partie d'un ensemble de dix pièces de Schiele rendues à la famille Grünbaum. Timothy Reif, membre de la famille et descendant de Fritz Grünbaum, a qualifié cette restitution de "victoire pour la justice et la mémoire d'un artiste courageux, d'un collectionneur d'art et d'un opposant au fascisme". Les dessins ont été restitués à la lumière de la lutte acharnée menée par les héritiers de Grünbaum, qui ont poursuivi leur quête en justice pendant des décennies.

Le procureur Alvin Bragg a salué la réussite de son parquet dans la restitution de dix pièces volées par les nazis à Fritz Grünbaum, notamment pour financer la machine de guerre allemande. Ces restitutions s'inscrivent dans une action menée contre le vol et le trafic d'œuvres d'art à l'échelle mondiale. En 2016, le Congrès a adopté la loi "Hear", permettant aux héritiers de Grünbaum d'obtenir gain de cause à New York pour les premières restitutions en 2018. Le combat juridique pour récupérer les œuvres volées par les nazis se poursuit, mettant en lumière l'importance de la justice dans la préservation de la mémoire artistique et historique.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.