La décoration de l’Ordre du Soleil Levant, Rayons d’or en Sautoir lui a été décernée : Bouazzara honoré par l’ambassade du Japon

05/06/2024 mis à jour: 19:38
914
Abdelkader Bouazzara a été honoré hier par l’ambassadeur du Japon à Alger

Abdelkader Bouazzara, directeur de l’Opéra d’Alger et commissaire du Festival international de la musique symphonique, a reçu mardi à Alger la décoration nationale du Japon de l’Ordre du Soleil Levant, Rayons d’or en Sautoir pour sa large contribution à la promotion de la culture musicale classique.

La cérémonie de remise de la décoration s’est déroulée au niveau du siège de l’ambassade du Japon à Alger, en présence de Son Excellence l’ambassadeur japonais, Akira Kono, d’invités et de la presse nationale. 

Avant de remettre cette haute distinction, le diplomate japonais Akira Kono a salué le brillant parcours du directeur de l’opéra d’Alger. Il demeure convaincu que c’est grâce à Abdelkader Bouazzara que des échanges culturels se sont développés entre le Japon et l’Algérie depuis une vingtaine d’années. «La distinction honorifique décernée par Sa Majesté l’Empereur du Japon, l’Ordre du Soleil Levant, Rayon d’or en Sautoir, est un signe de notre reconnaissance et de remerciements à M. Bouazzara pour ses contributions exceptionnelles aux développements d’amitiés entre nos deux peuples. Et c’est un grand honneur pour moi de remettre aujourd’hui le brevet et l’insigne de cette décoration», dit-il. 

Son Excellence l’ambassadeur a rappelé au passage que le Festival international de la musique symphonique est une plateforme formidable sur laquelle de grands musiciens japonais se sont produits en Algérie tels que le chef d’orchestre Yazaki Hikotaro, le pianiste Usui Toshiki avec son groupe Yokohama Sinfonietta ou encore la mezzo-soprano Hino Taeka. Pour le diplomate nippon, «la musique étant la langue universelle, ce festival, ses concerts et les masters class confondus, a déjà contribué beaucoup pour la promotion des relations d’amitiés entre le Japon et l’Algérie. J’espère vivement que ces échanges continueront dans le futur et nous sommes prêts à travailler ensemble dans cette direction», ajoute-t-il. 

Pour sa part, la ministre des Affaires étrangères du Japon, Mme Kamikawa Yoko, a félicité Abdelkader Bouazzara à travers une correspondance dans laquelle elle le prie d’accepter ses plus sincères expressions pour l’attribution de l’Ordre du Soleil Levant, Rayons d’or en Sautoir «en reconnaissance de votre contribution exceptionnelle ainsi que mes meilleurs vœux de santé et bonheur». 

De son côté, le directeur de l’Opéra d’Alger, Abdelkader Bouazzara, s’est dit profondément honoré de recevoir cette distinction du Soleil Levant, Rayons d’or en Sautoir, que vient de lui décerner le Japon. «Je tiens à vous exprimer mes plus sincères remerciements pour cette distinction qui traduit d’une part ma humble contribution académique dans le domaine musical mais souligne, d’autre part, l’engagement de l’Algérie de développer ses relations amicales et culturelles avec le Japon. 

Recevoir une distinction aussi prestigieuse est un moment de fierté pour moi et un encouragement pour continuer à fructifier nos relations dans le domaine musical. Je continuerai à défendre et à travailler vers des objectifs communs. Votre prestigieuse distinction honorifique m’inspire de continuer et de rechercher l’excellence de tous mes efforts», affirme-t-il d’une voix étranglée par l’émotion. 

Et d’enchaîner : «Je tiens à exprimer également toute ma gratitude pour votre pays qui, depuis plus de 20 ans, ne lésine pas sur les moyens pour consolider ses relations avec l’Algérie dans le domaine de la musique symphonique. 

Depuis sa création, le Japon est membre fondateur du Festival international de la musique symphonique. Il y a eu aussi le don précieux d’instruments de musique pour l’orchestre symphonique national ainsi que des maîtres japonais qui ont fait preuve en mars dernier de travaux de réparation d’instruments de musique. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.