La décision a été prise hier par le président Tebboune en conseil des ministres : Les profs d'université seront augmentés

15/05/2023 mis à jour: 18:31
4103
Photo : D. R.

Le président de la République a rendu, à l’occasion, un hommage appuyé à la communauté des enseignants et chercheurs universitaires et a insisté sur l’obligation de lui accorder le plus grand intérêt.

Les enseignants universitaires et les chargés de recherches vont bénéficier d’une revalorisation éminente de leur salaire. C’est l’une des principales décisions du Conseil des ministres tenu hier sous la présidence du Président de la République, AbdelMadjid Tebboune. Lors de la même réunion, le président de la République a par ailleurs validé les propositions du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, portant sur l’intégration des titulaires de doctorats et de magister dans les programmes de recrutement lancés dans le secteur.

La décision répond à une revendication portés par des milliers de diplômés ayant conclu des cursus de formations post-graduées et n’ayant pas bénéficié de recrutements directs dans les établissements universitaires. L’autre bonne nouvelle pour les universitaires, c’est la révision annoncée de leur statut particulier, en adéquation avec la nouvelle dynamique et la nouvelle stratégie de développement que connaît l’Enseignement supérieur, développe en substance un communiqué de la présidence. Sur ce volet, des instructions ont ainsi été données pour préparer un cadre incitatif pour une plus grande orientation des étudiants vers les filières scientifiques, et la diversification des spécialités enseignées selon les grandes tendances de formation dans le monde.

Le président de la République a rendu, à l’occasion, un hommage appuyé à la communauté des enseignants et chercheurs universitaires et a insisté sur l’obligation de lui accorder le plus grand intérêt, car constituant la «matière grise» du pays et le garant de sa sécurité pour ses apports dans plusieurs secteurs, rapporte en substance le même communiqué. Le Conseil des ministres s’est également intéressé au cas des fermes pilotes et dont le bilan a été jugé en deçà des objectifs tracés. Le président de la République a ordonné la préparation d’une nouvelle approche concernant le rôle et la gestion de ces entités.

Concernant un projet de loi relatif aux forêts et aux richesse forestière, le président de la République à préconisé le renforcement de l’apport du potentiel forestier à l’économie nationale. Dans le même registre, il a par ailleurs ordonné d’accorder des facilitations aux riverains désireux d’augmenter les rendements agricoles en exploitants des surfaces forestières. Ces facilitations doivent néanmoins être impérativement soumises à la condition du respect de l’environnement et des espaces forestiers, selon les mêmes instructions.

Mine de Zinc et de plomb d’Amizour (Béjaïa) : Tebboune ordonne l’accélération des travaux

Le président de la République a ordonné hier l’accélération des travaux sur le site de la mine de zinc, situé dans la commune d’Amizour (Wilaya de Béjaïa), pour permettre une entrée en exploitation rapide du gisement, les aspects administratifs ayant déjà été ficelés (études d’impact, indemnisation des propriétaires terriens).

Le président a ainsi donné des instructions pour l’adoption d’un système de rotation de brigades devant assurer une exécution des travaux sur les 24 heures. Le gisement est considéré comme l’un des plus importants au monde. Son potentiel minier exploitable est estimé à 34 millions de tonnes, pour une production annuelle de zinc de l’ordre de 170 000 tonnes/an. Il promet prés de 700 postes d’emplois directs. Western Mediteranean Zinc (WMZ), est une  joint-venture algéro-australienne, chargée de la réalisation du projet et de son exploitation. M. S.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.