Justice : Khaled Drareni condamné à 6 mois de prison avec sursis

05/03/2022 mis à jour: 09:24
1194
Photo : D. R.

La cour d’appel d’Alger a prononcé jeudi 3 mars son verdict dans le deuxième procès en appel du journaliste Khaled Drareni, qui s’est tenu le 17 février dernier. 

Le correspondant de TV5 et de Reporters sans frontières (RSF) a écopé de 6 mois de prison avec sursis. Une peine assortie d’une amende de 50 000 DA, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). 

Lors du procès, qui a connu plusieurs renvois, le parquet avait requis l’aggravation de la peine. Certes, le journaliste, qui est poursuivi pour «attroupement non armé» et «atteinte à l’unité nationale», a été condamné à une peine moindre que celle qui lui a été infligée lors de son premier procès en appel, mais il reste sous contrôle judiciaire pendant cinq ans. 

Arrêté le 7 mars 2020 alors qu’il assurait la couverture d’une manifestation au centre d’Alger, Khaled Drareni a été jugé et condamné le 10 août de la même année à trois ans de prison ferme. Khaled Drareni a été remis en liberté provisoire le 19 février 2021. 

Après avoir fait appel de la condamnation en première instance en été 2020, le journaliste et fondateur du site Casbah Tribune a été jugé et condamné en appel le 15 septembre 2021 par la cour d’Alger à deux années de prison ferme. Un jugement contre lequel il s’est pourvu en cassation et qui a donné lieu au deuxième procès en appel. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer