ITFC (Université d’Alger 3) et l’INAPI : Vers la création d’un centre d’appui aux technologies et à l’innovation

14/03/2023 mis à jour: 14:05
2271
Le siège de l’ Université d’Alger 3 (ITFC) à Saïd Hamdine

Un accord de coopération portant création d’un centre d’appui aux technologies et à l’innovation» au niveau de l’Université d’Alger 3 a été signé dimanche entre l’Université d’Alger 3 (ITFC) et l’Institut algérien de la propriété industrielle (INAPI).

L’accord a été paraphé par le recteur de l’Université Alger 3, Mokhtar Mezzereg, et le directeur général de l’INAPI, Belmahdi Abdelhafid, au siège de la Faculté des sciences de l’Information et de la Communication (Ben Aknoun). L’objectif de cet accord étant «la création d’un centre d’appui aux technologies et à l’innovation», au niveau de l’Université d’Alger 3. 

Sur un autre plan, la convention vise à apporter une assistance aux étudiants et aux chercheurs qui se décline à travers la proposition de services adaptés à leurs besoins, en matière d’informations et de technologies, outre le soutien et la consécration du leadership et de la passion pour l’innovation, ainsi que la formation d’une génération innovante qui participe au développement de l’économie nationale. Tout cela se fait en coordination avec l’incubateur d’affaires de ladite université. 

En marge de la cérémonie de signature, M. Mezzereg a fait savoir que ce centre «permettra aux étudiants de l’Université d’Alger 3, porteurs de projets innovants, de bénéficier d’un encadrement, d’une formation et d’un suivi assurés par des professeurs spécialisés, et ce, en vue de la protection de leurs brevets d’invention et des droits de leur propriété industrielle et intellectuelle». Selon le même responsable, cet accompagnement devra également permettre à ces étudiants à l’avenir de «créer de la richesse et de l’emploi et de concrétiser des projets innovants sur le terrain». 
 

Pour sa part, le directeur de l’Incubateur de l’Université d’Alger 3, Mohamed Ali Bouacha a indiqué que son organisme a réceptionné «613 projets innovants des étudiants de l’université, qui ont été examinés par le comité scientifique en vue de les sélectionner», ajoutant que le rôle de cet Incubateur réside dans «l’accompagnement des étudiants pendant tout le processus de protection de leurs projets innovants en vue de s’assurer que leurs projets n’ont pas été déjà soumis». Le DG de l’INAPI a annoncé, quant à lui, «l’organisation de sessions de formation en faveur des étudiants innovateurs pour leur donner les explications nécessaires sur l’importance de la propriété industrielle et intellectuelle et les modalités de son enregistrement et de sa protection contre le vol, le piratage et le plagiat». L’INAPI, a titre indicatif, est un établissement public placé sous la coupe du ministère de l’Industrie. 

Il offre un service public en matière de formation sur la propriété industrielle et intellectuelle en Algérie en général et de l’accompagnement des établissements publics en vue de maîtriser la propriété industrielle et intellectuelle et lutter contre la contrefaçon et accompagner les projets innovants des jeunes algériens aux niveaux national et international, l’Algérie étant membre de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.