Iran : un parc aquatique fermé pour non-respect du port du voile

04/09/2023 mis à jour: 12:27
1662
Deux femmes couvertes de hijabs nageant dans la mer en Iran, le 26 août 2016

Un important parc de loisirs situé à Mashad, une ville sainte du nord-est de l'Iran, a été contraint de fermer ses portes après avoir permis l'accès à des femmes sans voile, une obligation dans le pays, selon un média local annoncé le lundi 4 septembre. 

L'agence de presse Fars a rapporté que « la police a scellé les entrées du vaste complexe aquatique de Mojhayé Khoroushan » dimanche soir, dans la banlieue de la deuxième plus grande ville d'Iran.

Ce complexe, qui se présente comme l'un des plus grands parcs aquatiques couverts au monde avec ses 60 000 m², a été fermé en raison du non-respect de l'obligation du voile, même si nous avions prévenu les visiteurs de la respecter », a déclaré le directeur du parc, Moammahad Babaï, à l'agence Fars. Il a également mentionné que les quelque mille employés du site craignaient de perdre leur emploi, d'autant plus que la saison était en plein essor avant la rentrée scolaire. Depuis la Révolution islamique de 1979, le port du voile est obligatoire pour toutes les femmes, qui doivent couvrir leurs cheveux dans les lieux publics.

Cependant, de plus en plus de femmes sont apparues sans voile dans les grandes villes depuis qu'un mouvement de contestation a secoué le pays à l'automne 2022 à la suite de la mort en détention de Mahsa Amini. Elle avait été arrêtée par la police des mœurs pour avoir enfreint l'obligation du voile. Ces derniers mois, de nombreux commerces, cafés et restaurants ont été fermés, la plupart pour une courte période, en raison du non-respect de l'interdiction du port du voile.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.