Institut français de Constantine : Un programme spécial cinéma algérien pour le Ramadhan

05/04/2022 mis à jour: 17:53
1101

Au moment où les centres culturels de la ville baignent dans un vide sidéral, l’Institut français de Constantine (IFC) a mis au point un programme intéressant consacré à des films du patrimoine cinématographique algérien, ayant marqué des générations de cinéphiles, en partenariat avec le Centre national de la cinématographie et de l’audiovisuel (CNCA). 

Histoire de faire connaitre le 7e art algérien aux nouvelles générations à une époque triste marquée par la fermeture de toutes les salles obscures du Vieux rocher. 

L’initiative n’a pas manqué de susciter des commentaires positifs, surtout que le choix a ciblé un échantillon représentatif de films de la belle époque des années 1970, variant entre la comédie et la fiction, et dont certains ont connu un succès populaire. 

Cela ne peut pas l’être autrement, en attendant qu’elle soit généralisée après le Ramadhan et pourquoi pas avec des séances de projection-débat. Ainsi, tout au long de ce mois, les projections se feront à l’IFC chaque jeudi à 21h.

 Le menu sera entamé jeudi 7 avril par le film «L’évasion de Hassan Terro» de Mustapha Badie, sorti en 1974, avec Rouiched, Sid Ali Kouiret, et Chafia Boudraa. 

Il sera suivi jeudi 14 avril par le film «Leila et les autres» de Sid Ali Mazif, produit en 1977, avec Chafia Boudraa, Aida Guechoud et Nadia Samir. 

Pour la soirée de jeudi 21 avril, ce sera au tour de la très célèbre comédie «Les vacances de l’inspecteur Tahar» de Moussa Haddad, sorti en 1972, avec Hadj Abderrahmane (L’inspecteur Tahar), Yahia Benmabrouk (L’apprenti) et Zohra Faïza (Mama Traki). 

Le cycle s’achèvera jeudi 28 avril par le film culte «Omar Gatlato» produit en 1977 et réalisé par Merzak Allouache, mettant en vedette Boualem Benani et Aziz Degga. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.