Importation automobile : Les concessionnaires exemptés du document de l’Algex

21/05/2023 mis à jour: 11:52
4151

Les concessionnaires et les constructeurs de véhicules ne sont plus tenus de présenter les documents délivrés par l’Algex (Agence algérienne de promotion du commerce extérieur) pour obtenir la domiciliation bancaire nécessaire pour effectuer leurs opérations d’importation, a indiqué le ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique dans une note publiée jeudi. 

«Dans le cadre de la simplification des procédures administratives liées aux activités d’importation et de production des véhicules, il est porté à la connaissance des concessionnaires et des constructeurs de véhicules que les opérations d’importation de véhicules neufs, d’ensembles, de sous-ensembles, d’accessoires et de pièces entrant dans la construction de véhicules ne seront désormais plus soumises aux documents délivrés par l’Algex», est-il indiqué dans la note. 

A cet effet, «seule une attestation de régulation délivrée par les services compétents de la direction générale du développement industriel sera nécessaire pour les opérations de domiciliation bancaire», précise la même source. Les demandes d’attestation de régulation doivent être déposées, à partir de dimanche prochain, au niveau de la direction générale du développement industriel du ministère, souligne-t-on. Cette mesure ne peut que soulager les postulants pour l’activité automobile dans le pays, alors que les défis actuels en matière de relance du secteur automobile sont grands. 

Des opérateurs économiques et importateurs avaient d’ailleurs qualifié la directive imposant le document de l’Algex d’entrave énorme dressée sur le processus du commerce extérieur. Nombreux sont ceux qui ont reproché à l’Algex son retard dans la délivrance du document précieux, étant donné que dans certains secteurs, cela a eu pour effet de chambouler significativement le marché des véhicules. 

Rappelons que de nombreux opérateurs économiques trouvent des difficultés à exercer leurs activités en raison des nouvelles restrictions à l’importation imposées par le ministère de Commerce et celui de l’Industrie. Des usines clés en main se sont même retrouvées à l’arrêt. Dans un souci de rationalisation des importations et de protection de la production nationale, un nouveau document était exigé, depuis le mois d’avril de l’année dernière, aux importateurs. 

Le ministère de l’Industrie et la Promotion des produits pharmaceutiques et celui du Commerce et de la Promotion des exportations avaient, dans une instruction émise ce temps-là et adressée à l’Association des banques et des établissements financiers (Abef), exigé une autorisation de l’Algex portant sur l’importation de produits destinés à la revente en l’état après avoir obtenu l’attestation de respect. 

Cette injonction invite les banques à exiger au préalable le document délivré par l’Algex pour toute opération de domiciliation bancaire, souhaitée par les opérateurs économiques activant dans le domaine de l’importation de véhicules. 

Par Aziz Kharoum
[email protected]

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.