«Il est nécessaire de réhabiliter le Barrage vert»

16/10/2023 mis à jour: 01:58
1029

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a insisté sur l'«importance de réhabiliter et de développer le Barrage vert.» Dans le communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, tenue hier, le chef de l’Etat a ainsi souligné la nécessité «d’associer» les startups et d’ouvrir la voie au recrutement des jeunes habitant les wilayas que traverse le Barrage vert, dans des opérations de reboisement.

Pour le chef de l’Etat, «il est nécessaire de veiller à la diversification du patrimoine forestier, en implantant des arbres productifs, exploitables et destinés à la consommation». «Il est aussi nécessaire d'associer l'expertise scientifique et les compétences scientifiques à la réhabilitation et au développement du Barrage vert», ordonne-t-il, faisant remarquer que le projet est une expérience réussie pour l'Algérie contre la désertification et l'avancée du sable vers le Nord.

Un budget de 75 mds DA a été alloué pour la réalisation des opérations de reboisement et de lutte contre la désertification, dans le cadre du programme de réhabilitation du Barrage vert pour la période 2023-2030, a indiqué la directrice de la lutte contre la désertification et du Barrage vert à la Direction générale des forêts (DGF), Fartas Saliha, cité par l’APS.

Ce programme prévoit des opérations de reboisement d'une superficie de 17 000 hectares sur 7 ans, en sus d'autres opérations de développement pour réhabiliter le Barrage vert, a précisé la même responsable.

Par ailleurs, le président de la République a enjoint au ministre de l'Agriculture d'«associer les jeunes compétences aux différents domaines agricoles, au vu de leurs idées créatives en matière de développement de l'agriculture, notamment au regard des potentialités naturelles et de tous les atouts permettant de moderniser le secteur et d'atteindre l'autosuffisance».

S’agissant de l'organisation des fermes modèles M. Tebboune a chargé son ministre de l'Agriculture d'élaborer une nouvelle conception sur l'organisation des fermes pilotes, «s'agissant du cadre juridique et professionnel, et de définir leurs spécialisations et les objectifs escomptés, tout en impliquant la recherche scientifique dans les phases de leur recomposition». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.