Il célèbre bientôt le 60e anniversaire de sa création : Le FFS veut faire peau neuve

06/08/2023 mis à jour: 11:40
2523
Youcef Aouchiche, premier responsable du Front des forces socialistes (FFS)

Le Front des forces socialistes (FFS) célèbre le 60e anniversaire de sa création le 29 septembre prochain. Une date importante dans la vie du plus vieux parti de l’opposition. La préparation de cet événement a commencé il y a quelques semaines. 

Vendredi dernier, le premier responsable du FFS, Youcef Aouchiche, a présidé, au siège du parti, une réunion du secrétariat national durant laquelle il a décliné, selon un compte-rendu de cette instance, des prochaines échéances. Pour les dirigeants du FFS, la célébration de l’anniversaire de la fondation de leur parti revêt un caractère particulier. Ainsi et contrairement aux commémorations précédentes, les festivités devront se dérouler sur plusieurs semaines et mobiliseront l’intégralité des structures de cette formation politique à l’échelle nationale. 

Une commission a été installée et se chargera de mettre au point le programme de ces festivités et de veiller à sa réussite. Pour le premier secrétariat, ce rendez-vous sera une autre opportunité de rappeler l’itinéraire «politique inédit du FFS au service du combat démocratique et pacifique pour l’édification d’un Etat démocratique et social». 

«Le FFS a été fondé le 29 septembre 1963 par de valeureux militants, sincères et patriotes afin de réhabiliter le vrai sens de l’histoire de l’Algérie post-indépendance», révèle un cadre du FFS. Et d’ajouter : «Le FFS reste et restera le père fondateur du combat démocratique et historique conforme aux revendications de novembre 54 et aux résolutions de la Soummam du 20 août 1956. 

L’héritage politique du FFS démontre que nous sommes un parti de dialogue, de paix et de patriotisme avéré.» En plus de la célébration de ses 60 ans d’existence, le parti commémorera en «cohérence avec sa ligne politique et historique», ce 20 août, le double anniversaire du congrès de la Soummam et des attaques du Nord Constantinois. 
 

«Initiative sans exclusive»

Il s’agit, selon le premier secrétaire, d’une affirmation limpide de leur attachement viscéral aux principes directeurs de la plateforme de la Soummam. A travers toutes ces activités commémoratives, le parti, dira M. Aouchiche, fera de la participation citoyenne à leurs festivités une priorité fondamentale. 
 

Lors de sa réunion, le secrétariat national a passé en revue plusieurs dossiers liés à l’actualité politique et d’autres d’ordre organisationnels et financiers. Il a évoqué les derniers incendies et l’importance de la solidarité et a salué toutes les campagnes de solidarité qui ont permis d’atténuer les souffrances des familles sinistrées. 

S’agissant de  des détails et du contenu de l’initiative politique qu’il devait lancer incessamment, le FFS s’est contenté d’affirmer qu’il «poursuit les préparatifs de l’annonce officielle de son cadre général». Ainsi, ce projet a été relégué au second plan. Selon certaines indiscrétions, le FFS préfère temporiser avant d’annoncer son projet de rassemblement. 

Rappelant que le parti avait annoncé en juin dernier qu’une initiative  politique devait être lancée «incessamment». Cette initiative, qui se veut de l’avis du FFS «sans exclusive et au-delà des clivages idéologiques», s’adresse à «toutes les forces politiques à la fois engagées dans la défense de l’Etat de droit, des libertés, de la justice sociale et intransigeante quand il s’agit de s’opposer fermement aux velléités, internes ou externes, de porter atteinte, sous quelques prétextes que ce soit, à l’intégrité et l’unité du pays, à l’Etat et ses institutions». 

Pour les dirigeants du Front, leur démarche «ne sortira pas du cadre général des précédentes propositions formulées par le parti, étant considérée comme une continuation naturelle, qui sera adaptée logiquement avec ce qui se passe et ce qui s’est passé dans notre pays et dans le monde».

Copyright 2024 . All Rights Reserved.