Hôpital d’El Harrouch (Skikda) : Des défaillances à régler en urgence

18/10/2023 mis à jour: 14:59
1385

Les sorties inopinées du wali de Skikda, Houria Meddahi, dans les établissements de santé ne cessent de révéler de nombreuses défaillances de gestion et de fonctionnement. 

Sa récente visite à l’hôpital d’El Harrouch, située à 30 km au sud du chef-lieu, en a donné un exemple concret. Le service de l’hémodialyse, qui a fait l’objet de cette visite, ayant une capacité de recevoir 45 malades en 48 heures, souffre toujours des perturbations dans l’alimentation en eau potable. 

Le manque en eau se fait sentir dans ce lieu où l’hygiène est une condition très importante pour une bonne prise en charge des malades. Doté de quatre réservoirs de 100 000 litres, il devra être alimenté en citernes régulièrement, selon les instructions du wali. Cette dernière a constaté la vétusté des équipements encore exploités, ordonnant de les changer par de nouveaux équipements. 

Dans ce contexte, le directeur de l’hôpital a annoncé que la structure bénéficiera dans quelques jours de deux nouveaux appareils pour une enveloppe de 480 millions de dinars, dans l’attente d’une opération qui sera prise en charge par la direction de la santé. Des citoyens rencontrés sur les lieux se sont plaints à madame le wali de l’indisponibilité de certaines analyses au niveau de l’hôpital d’El Harrouch. Chose qui les oblige à se diriger vers les laboratoires privés, avec tout ce que cela signifie comme charges supplémentaires pour les malades et leurs familles. 

Des carences que la première responsable de l’exécutif dans la wilaya a promis d’œuvrer pour y trouver les solutions nécessaires, promettant de prendre les mesures qui s’imposent pour améliorer les conditions de prise en charge des malades et de travail pour le personnel médical.                                                                                              

Copyright 2024 . All Rights Reserved.