Hôpital de Ksar Chellala : Une nouvelle unité d’oncologie en service

15/11/2023 mis à jour: 15:20
2417

Le service oncologique relevant de l’EPH Youssef Damerdji de Tiaret connaît une intense activité. «2700 malades sont passés par ce service durant l’année écoulée,  dont 419 nouveaux cas», est-il noté en marge de la visite du chef de l’exécutif, Ali Bouguerra, samedi dernier. 

Pas moins de 9841 séances de chimiothérapie sont  dispensées, alors que l’aspect relevant de la radiothérapie est assuré au niveau du CAC de Tlemcen du fait de la sectorisation induite par le schéma national de lutte contre le cancer. Alors que Tiaret du moins les responsables centraux et locaux s’activent à l’achèvement du  CAC - Zidane Charef au niveau du chef-lieu, une unité nouvelle vient d’ouvrir au niveau de l’EPH Djillali Bounaâma à Ksar Chellala. 
 

Le service oncologie de l’hôpital de Tiaret fonctionne actuellement avec 4 oncologues et une équipe de paramédicaux. L’aspect pris en charge est surtout évoqué tant par les professionnels du secteur que par les gestionnaires à la cherté des produits dispensés aux malades pour la chimiothérapie quand on sait qu’un seul flacon coûte 1,2 million de dinars. 

Il est utile de rappeler que l’EPH Youssef Damerdji traîne une lourde dette de 240 milliards, dont une grande partie pour les médicaments anti-cancer et à un degré moindre pour les consommables. «Une donne qui induit d’axer les efforts sur la prévention que l’aspect prise en charge médicale coûteuse et trop souvent aux résultats maigres quand les malades n’arrivent chez le médecin qu’à un stade avancé.» «Il est vrai qu’il y a des campagnes qui s’effectuent mais l’absence d’un centre local pour le dépistage rend cette prise en charge problématique.» 

«Pour les besoins de la mammographie du sein, à titre d’exemple, les malades d’une région mégalopole comme Tiaret vont jusqu’à Laghouat pour se faire dépister», alerte notre interlocuteur qui «reconnaît les efforts gigantesques actuellement accomplis par les pouvoirs publics» bien que cette pathologie figure en première ligne des défis à relever. Celui prestement lié à l’oncologie passe avant tout par «une bonne hygiène de vie».              

Copyright 2024 . All Rights Reserved.