Habitat rural : Le FNPOS entamera le 25 avril le versement des aides

06/04/2024 mis à jour: 01:59
1196
Photo : D. R.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, a indiqué, jeudi à Sétif, qu’une aide non remboursable à l’habitat rural sera accordée par le Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) aux attributaires de cette formule (travailleurs ou retraités).

Les préparatifs sont en cours en vue du début du versement de cette aide à partir du 25 avril, dans le cadre d’un calendrier précis, au moyen d’une enveloppe financière de 30 milliards de dinars destinée à quelque 60 000 bénéficiaires au niveau national, a ajouté M. Bentaleb dans une déclaration à la presse à l’issue d’une visite de travail dans la wilaya de Sétif, soulignant que cette mesure «vient en exécution des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à consacrer la dimension sociale de l’Etat algérien».

Au cours de cette visite qui lui a permis d’inspecter un certain nombre de structures relevant de son secteur, le ministre a indiqué, par ailleurs, qu’une augmentation de l’ordre de 35% du nombre d’offres d’emploi a été enregistrée au cours du premier trimestre de l’année 2024 par rapport à la même période de l’année dernière.

Il a également noté, selon l’APS qui a rapporté l’information, que ces «indicateurs positifs» s’ajoutent à une augmentation des ressources de la Caisse nationale d’assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) estimée, à l’échelle nationale, à 14,10% par rapport au premier trimestre de l’année dernière, ce qui reflète, selon le ministre, la dynamique économique de l’Algérie qui assure, en outre, la protection sociale des travailleurs.

M. Bentaleb a ajouté que les principaux objectifs de son département ministériel, en tant que secteur chargé de l’emploi, «consistent à concrétiser la protection sociale des citoyens, de rechercher les moyens d’équilibrer les Caisses de sécurité sociale, d’élargir la base des assurés et de simplifier les procédures de médiation dans le monde du travail pour absorber le chômage et autres».

Dans un autre contexte, le ministre du Travail a souligné que la numérisation représente «une volonté politique» et «garantit l’efficacité, la transparence et la bonne gouvernance».

Il a ajouté, à ce propos, que le secteur du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale dispose de 127 services numérisés, 67 systèmes d’information, 24 bases de données, entre la sécurité sociale et le reste des secteurs, et 23 autres bases de données au sein du secteur des assurances sociales.

Le ministre a également indiqué, dans ce même contexte, que le système de sécurité sociale en Algérie est un «système intégré et complet» dès lors qu’il couvre 9 risques, «en plus du risque résultant des perturbations climatiques qui n’est pas couvert par tous les pays, d’où la nécessaire valorisation des efforts consentis sur le terrain, d’autant, a-t-il dit, que la sécurité, la stabilité et le dynamisme économique d’un pays se mesurent à l’aune de l’équilibre des Caisses de sécurité sociale».

Copyright 2024 . All Rights Reserved.