Grave accident de la route à Constantine : Un mort et 59 blessés sur la descente d’El Menia

18/02/2024 mis à jour: 20:05
1783

Un grave accident de la route s’est produit, vendredi soir à Constantine, faisant un mort et 59 blessés. L’incident a eu lieu vers 20h, suite à une collision entre un bus et 4 voitures au niveau du barrage fixe de la police dans le quartier d’El Menia, sur la RN27, menant vers la wilaya de Skikda. 

Le bus transportait les supporters du club de football de l’USM Annaba, qui rentraient après un match joué par leur équipe durant la journée du vendredi contre le HB Chelgoum Laïd, dans la wilaya de Mila. 

Selon les informations qui nous ont été fournies par le commandant Abderrahmane Legraâ, responsable de la cellule de communication à la direction de la Protection civile de Constantine, le chauffeur du bus aurait perdu le contrôle de l’engin en raison de la défectuosité du système de freinage en arrivant au rond-point de la cité Boudraâ Salah. 

C’est à ce moment-là que le bus a dévalé la descente d’El Ménia en toute vitesse avant de terminer sa course par un carambolage qui a provoqué sa déviation puis son renversement sur la chaussée. Selon le commandant Lagraâ, le chauffeur du bus est mort sur place. Le décès a été confirmé par le médecin des mêmes services. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue du CHU Dr Benbadis. L’accident a causé également diverses blessures à 57 personnes prises par une grande panique. 

On saura que dans un premier temps, 39 blessés ont été secourus sur place avant d’être évacués par les pompiers vers le CHU Dr Benbadis. Par ailleurs, 18 autres blessés ont été évacués par le SAMU vers le même établissement hospitalier. Ayant été informé de ce grave accident, le wali de Constantine, Abdelkalek Sayouda, s’est rendu dans la soirée du vendredi sur les lieux du drame avant de se déplacer au CHU Benbadis, en compagnie du comité de sécurité pour s’enquérir de l’état des blessés et de leur prise en charge. 

Selon le site officiel de la wilaya de Constantine, le chef de l’exécutif a insisté sur la mobilisation de tous les moyens nécessaires au niveau du CHU ainsi qu’à l’hôpital El Bir, particulièrement les médecins, les paramédicaux, les agents de la Protection civile et les services de sécurité. Cette mobilisation a pour objectif de garantir une prise en charge optimale des blessés. 

«Un certain nombre de blessés a pu quitter les hôpitaux après avoir reçu les soins appropriés. Un bus sécurisé a été mis à leur disposition pour les transporter vers Annaba dans les meilleures conditions possibles», est-il souligné sur le site officiel de la wilaya. 

Vu l’importance de l’accident et afin d’intervenir rapidement et efficacement sur un axe si névralgique, les éléments de la Protection civile ont mobilisé plusieurs unités. Notons à titre d’exemple, les éléments d’intervention de l’unité principale Ali Mendjeli, des unités de Sissaoui Slimane, Hamma Bouziane, Didouche Mourad, Zighoud Youcef et du centre avancé Kadour Boumedous. 

L’opération a été également chapeautée par le directeur de wilaya de la Protection civile. Pour l’histoire, le tronçon d’El Ménia, appelé à Constantine «la descente de la mort», avait connu par le passé des accidents de bus, dans presque les mêmes circonstances, c’est-à-dire suite à une défaillance dans le système de freinage. 

Il y a une vingtaine d’années, un bus transportant des citoyens de la commune de Tréat, dans la wilaya d’Annaba, de retour d’Alger, a dérapé sur la même route avant de terminer sa course sur le bas-côté de la chaussée, causant plusieurs morts et des dizaines de blessés. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.