Global Gas Outlook 2050 : La demande mondiale de GNL passera à 34%

02/03/2024 mis à jour: 16:00
1191
Photo : D. R.

La demande mondiale de gaz naturel passera à 34% d’ici 2050, prévoit le rapport du Forum des pays exportateurs de gaz, Global Outlook 2050, présenté jeudi dernier en avant-première, en marge des travaux de préparation du 7e Sommet des pays membres du GECF.

Avant de livrer les détails le 12 mars, le site du GECF a donné le ton que prendra ce rapport très attendu par l’industrie gazière, en affirmant que le «gaz naturel devrait continuer à jouer un rôle important dans le bouquet énergétique mondial jusqu’en 2050 et au-delà».

Le Global Gas Outlook prévoit ainsi que la part du GNL dans le mix énergétique passera du niveau actuel de 23 à 26%, ce qui est jugé remarquable par les spécialistes du secteur. L’avenir du gaz, et plus particulièrement du GNL, est assuré et les prévisions à long terme plaident pour la densification des investissements dans le domaine gazier.

«La 8e édition des perspectives du Global Outlook présente une vision convaincante de l’expansion de la demande et du commerce du gaz naturel, qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés à l’échelle mondiale pour parvenir au développement durable et relever les défis du changement climatique», indique un communiqué du GECF, en précisant que le GNL, «en tant que partenaire stratégique des sources d’énergie renouvelables, est appelé à jouer un rôle central dans la promotion d’une transition énergétique juste, ordonnée et équitable».

Citant les avantages du GNL comme combustible le plus propre, le GECF souligne sa contribution de manière significative à la réduction de la pollution, tout en améliorant la qualité de l’air.

Il constitue aussi, selon le même rapport, un élément essentiel dans la production de produits pétrochimiques et d’engrais, participant ainsi à préserver la sécurité alimentaire. «Cette source d’énergie devrait rester indispensable pour les décennies à venir.»

Le Global Gas Outlook 2050 est élaboré principalement sur la base du Global Gas Model GGM offrant des prévisions complètes du bilan énergétique pour 136 pays et plus de 80 agrégations régionales.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.