Gestion des déchets : Vers la mise en place d’un plan national

11/05/2023 mis à jour: 01:52
2852
Photo : D. R.

Le gouvernement compte mettre sur pied un plan national de recyclage et de valorisation des déchets, dont les quantités sont en constante augmentation, a annoncé, mardi à Alger, Fazia Dahleb, ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables.

S’exprimant à l’ouverture d’une journée de sensibilisation à l’Ecole nationale supérieure des travaux publics (ENSTP) sur le recyclage des déchets et l’économie circulaire dans le bâtiment, elle a évoqué la création d’une commission interministérielle qui sera chargée de la mise en place d’un plan national de recyclage et de valorisation des déchets. Ce plan sera présenté prochainement au gouvernement.

La ministre de l’Environnement a tenu à préciser que seuls 7% des déchets inertes produits en Algérie sont recyclés. Selon elle, cette question n’est pas l’apanage de son département seulement et que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales est concerné également par la collecte et la gestion de ces déchets. La ministre a évoqué aussi la question de la saturation des centres d’enfouissement technique (CET), causée notamment par le volume colossal des déchets et la rareté des assiettes foncières qui empêche l’extension ou la réalisation de nouveaux centres.

Ceci a encouragé l’installation de dépotoirs anarchiques, a déploré la ministre. Une étude réalisée par l’Agence nationale des déchets (AND) sur le volume des déchets ménagers et dérivés à travers le territoire national sur la période 2019/2021 a fait ressortir une moyenne de 0,68kg/personne/jour en 2021 pour un quantité de 11,1 millions de tonnes de déchets produits la même année, a relevé la ministre. «Les services du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire ont mobilisé d’importants moyens consistant en 185 742 bennes et 5704 camions au niveau national», a-t-elle fait savoir.

Par ailleurs, le gouvernement a engagé un processus de révision de la loi 19-01 concernant la gestion et le contrôle des déchets, «Cette loi, qui vise à adapter les infrastructures et le mode de gestion des établissements aux nouvelles exigences économiques, sociales et environnementales, est actuellement à l’examen en coordination avec les différents ministères et les parties concernées, et sera présentée au gouvernement pour approbation», a ajouté le ministre.

La stratégie nationale mise en place par le secteur, qui a pour objectif de parvenir, à l’horizon 2035, à la valorisation des déchets au lieu de leur enfouissement, à travers l’exploitation de 30% des déchets ménagers, 30% des déchets spéciaux et 50% de déchets inertes, d’après elle. Cette stratégie vise également à «intégrer les nouvelles technologies, notamment la numérisation et le développement des déchets à travers l’ouverture de portails électroniques permettant de numériser le processus de collecte des déchets recyclables et le mettre à la disposition des entreprises spécialisées», a relevé Fazia Dahleb. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.