France : Le gouvernement dans l'impasse sur la loi immigration

27/04/2023 mis à jour: 13:39
462

Le gouvernement français a une nouvelle fois ajourné, hier, son projet de loi sur l'immigration, faute de consensus politique sur ce chantier jugé trop clivant dans un climat social déjà abrasif.  

Promis sur un ton martial depuis l'été par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, ce texte intitulé «Contrôler l'immigration, améliorer l'intégration» a subi tout à la fois les atermoiements sur son contenu,   l'intransigeance des oppositions, à commencer par celle des républicains (LR, droite), et les secousses sociales de la réforme des retraites. Juste avant son examen prévu fin mars au Sénat, le président Emmanuel Macron avait lui-même annoncé son report à la télévision et assuré que le  projet serait découpé en plusieurs textes, avant de revenir sur ces propos dimanche, plaidant pour une grande loi en «un seul texte», «efficace et juste».

 Trois jours plus tard, c'est la Première ministre Elisabeth Borne qui a semblé donner hier le coup de grâce à la loi, en dévoilant sa feuille de route pour les semaines à venir. «Aujourd'hui, il n'existe pas de majorité pour voter un tel texte, comme j'ai pu le vérifier hier (mardi) en m'entretenant avec les responsables des républicains», a-t-elle déclaré, en expliquant que le projet ne serait finalement pas présenté dans l'immédiat. Les républicains, qui ont la majorité au Sénat, sont incontournables à l'Assemblée nationale où le gouvernement de Mme Borne ne dispose pas de la majorité absolue. «Manifestement, il y a eu une bataille interne (au gouvernement) qu'Elisabeth Borne a remportée temporairement face à Gérald Darmanin», qui plaidait encore mi-avril pour un «texte fort» contre l'immigration clandestine dans les   prochaines semaines, a réagi auprès de l'AFP Pierre Henry, président de l'association France fraternité. 
                                                                                                          

Copyright 2024 . All Rights Reserved.