Face à la demande croissante des voyageurs : L’Etusa inaugure de nouvelles lignes

15/02/2022 mis à jour: 01:40
1370
L’entreprise de transport public de voyageurs étoffe ses lignes vers les lieux reculés

L’Etablissement public de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) a ouvert huit nouvelles lignes pour désenclaver les nouveaux quartiers d’habitation de la capitale, a indiqué une responsable de l’établissement. 

Lors d’une audition par la commission des transports et des télécommunications à l’Assemblée populaire nationale (APN), en présence du directeur général de l’Etusa, la directrice de la planification au sein de l’établissement public a précisé que l’ouverture de huit nouvelles lignes dans la capitale «s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’Etusa visant à répondre à la demande croissante des voyageurs, notamment après les différentes opérations de relogement des habitants». 

Sur ces huit lignes, quatre relient les nouveaux quartiers d’habitation aux gares ferroviaires de Tessala El Merdja et Sidi Abdellah Université, a-t-elle fait savoir. 

La responsable a, à cette occasion, rappelé que le réseau de transport urbain et suburbain couvrait plus de 3000 km (aller-retour), s’étendant à l’est jusqu’à Reghaïa, à l’ouest jusqu’à Zéralda et au sud jusqu’à Sidi Moussa et Ouled Chebel, avec 122 lignes, 1200 arrêts et 27 gares.

 Malgré cela, il manque beaucoup de lignes, en particulier dans la banlieue algéroise où les opérateurs de transport privé de voyageurs se taillent la part du lion. Une démarche concrétisée qui vient en application des instructions du premier responsable du secteur des Transports, Aïssa Bekkaï. 

Le ministre avait appelé, durant le mois d’août de l’année dernière, les responsables de l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger à ouvrir des lignes au niveau des nouvelles cités, en vue de leur désenclavement. Dans ce sillage, il avait appelé les responsables de l’Etusa à identifier les différents points noirs dans la capitale, en particulier dans les nouvelles cités, pour les desservir par les moyens de transport. 

Numérisation

Abordant la formation au sein de l’hémicycle parlementaire, la directrice de la planification de l’Etusa a indiqué que l’entreprise œuvrait à ce que chaque travailleur obtienne un stage de formation au moins une fois dans l’année, en sus de l’organisation d’autres stages pour l’obtention du certificat de formation professionnelle. 

La responsable a annoncé, par ailleurs, le lancement officiel du nouveau site web de l’entreprise, évoquant le projet du «bus intelligent» équipé d’un système audiovisuel qui permet aux passagers d’obtenir des informations sur l’itinéraire ou le trajet, d’annoncer la prochaine station et les stations restantes et les messages de sensibilisation et les informations générales. La directrice de la planification a, par ailleurs, rappelé les efforts de l’entreprise dans le développement de l’application «Etusa Mob» sur le téléphone portable pour une meilleure qualité de services. 

Au terme de la présentation, les membres de la commission des transports et des télécommunications ont salué les efforts consentis par l’entreprise, notamment concernant la mise à disposition de bus spéciaux au profit des personnes aux besoins spécifiques, proposant la généralisation de l’idée.

 Selon le communiqué de l’APN, les membres de la commission ont appelé à augmenter le nombre de lignes de transport dans la capitale, le renforcement du parc avec de nouveaux bus, ainsi que l’amélioration des conditions sociales des travailleurs de l’entreprise. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.