Évolution des échanges extérieurs de marchandises de 2017 à 2022 : Un dynamisme expliqué par la hausse des prix du pétrole

01/04/2024 mis à jour: 13:05
2009
Les exportations de l’Algérie vers l’Afrique et le reste du monde enregistrent de fortes évolutions par rapport à l’année précédente - Photo : D. R.

Selon l’ONS, les importations depuis le Maghreb, les pays arabes et de l’Afrique ont progressé en 2022 de respectivement 64,2%, 29,5% et 25,4%.

L’excédent de la balance commerciale de l’Algérie a atteint 24 milliards de dollars en 2022, un record après presque sept ans de déficit. Le dynamisme de ce solde résulte du rebondissement des exportations de l’Algérie, qui ont augmenté de 80,2% par rapport à l’année précédente, et une évolution modérée des importations de 3,4%, à en croire une nouvelle enquête de l’Office national des statistiques (ONS) portant sur l’évolution des échanges extérieurs de l’Algérie de 2017 à 2022.

En effet, et durant la même année, les exportations de marchandises ont atteint 63 milliards de dollars (dont 56,7 milliards de dollars en hydrocarbures) contre 35 milliards de dollars en 2021. Selon la même source, cette hausse est «à l’évidence» intégralement expliquée par la hausse des prix internationaux des hydrocarbures.

Les exportations des produits hors hydrocarbures ont été marquées par une hausse appréciable à partir de l’année 2021, passant de 2 milliards de dollars en 2020 à 5 milliards de dollars en 2021 pour atteindre les 6,6 milliard en 2022, soit une évolution de 191% entre 2020 et 2022. Par produits, les exportations algériennes sont essentiellement des engrais (21%), des dérivés des hydrocarbures (18%) et de l’acier (5%), selon l’ONS.

Quant aux importations, elles ont atteint 39 milliards de dollars en 2022 contre 37,7 milliards de dollars en 2021, avec une hausse de 3,4%. Les marchandises importées sont représentées à 74% par trois groupes : les produits alimentaires, les demi-produits ou semi-finis et les équipements industriels. La part des produits alimentaires dans les importations globales est de 27,8% durant l’année 2022, enregistrant une hausse de 17,2% avec une valeur de 10,9 milliards de dollars.

Les demi-produits enregistrent une hausse de 31% par rapport à l’année 2021 avec une part de 25,7% du total des importations de marchandises (10 milliards de dollars). Les équipements industriels enregistrent, quant à eux, une baisse de 20,3% par rapport à l’année 2021 et leur part dans les importations totales de marchandises représente 20,6%, avec une valeur de 8 milliards de dollars.

Selon l’enquête de l’ONS, ces évolutions conjointes des exportations et des importations «permettent de constater l’amélioration du taux de couverture des importations par les exportations passant de 93% en 2021 à 162% en 2022».

Quant aux partenaires de l’Algérie en matière de commerce extérieur, il a été relevé que les pays de l’Union européenne demeurent ses principaux partenaires, avec plus de la moitié des exportations (62,7%), soit 39,6 milliard de dollars et 34,6% des produits importés (13,5 milliards de dollars) en 2022. La Chine est le premier fournisseur de l’Algérie avec 17,5% du total des importations.

Quant aux échanges avec les pays africains, maghrébins ou même interarabes, ils restent dérisoires en termes de valeur, même s’ils connaissent des progressions.

Selon l’ONS, les importations depuis le Maghreb, les pays arabes et de l’Afrique ont progressé en 2022 de respectivement 64,2%, 29,5% et 25,4%. Les exportations de l’Algérie vers l’Afrique et le reste du monde enregistrent de fortes évolutions par rapport à l’année précédente (103,2% et 165,6% respectivement). 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.