États-Unis : un plan inhabituel pour éviter le «shutdown»

12/11/2023 mis à jour: 16:57
992
Pour le speaker Mike Johnson, ce plan est «un texte nécessaire pour placer les républicains de la Chambre dans la meilleure position possible pour défendre les victoires des conservateurs»

La Maison Blanche a qualifié de «peu sérieuse» la proposition du parti républicain pour financer temporairement l'État fédéral américain, alors que le budget fédéral expire à minuit ce vendredi. Le plan républicain, révélé le 11 novembre, vise à éviter une paralysie budgétaire imminente, mais il est critiqué pour son caractère inhabituel.

Le plan en deux parties, selon le républicain Mike Johnson, président de la Chambre des représentants, cherche à placer les républicains dans une position avantageuse. Il prévoit d'adopter certains projets de loi nécessaires au maintien des services fédéraux via un projet de loi à court terme jusqu'au 19 janvier, tandis que le reste serait reporté au 2 février. Cette approche vise à gagner du temps pour le Congrès afin d'adopter divers projets de loi de dépenses, excluant notamment le financement pour Israël, l'Ukraine et la sécurité des frontières.

Cependant, des républicains critiquent le plan en raison de l'absence de réductions de financement qu'ils recherchent, mettant en doute son adoption, en particulier au Sénat contrôlé par les démocrates. La Maison Blanche a réagi en déclarant que la proposition était une «recette pour plus de chaos républicain et plus de “shutdowns”», soulignant qu'elle avait été sévèrement critiquée par des membres des deux partis.

Le budget fédéral expirant à minuit ce vendredi, l'absence d'accord entraînerait une paralysie de la première économie mondiale, touchant 1,5 million de fonctionnaires et perturbant le trafic aérien. Les négociations budgétaires fin septembre avaient déjà plongé le Congrès dans le chaos, avec destitution du président républicain de la Chambre des représentants et une période de trois semaines sans adoption de lois. Le nouveau président de la Chambre, Mike Johnson, doit maintenant naviguer entre différentes factions, y compris les trumpistes et les démocrates.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.