États-Unis : Le lanceur de satellites Virgin Orbit cesse son activité

25/05/2023 mis à jour: 18:11
AFP
475

La société spécialisée dans les lancements spatiaux pour petits satellites Virgin Orbit a annoncé mardi qu’elle allait définitivement cesser ses activités, quelques mois après l’échec d’une opération importante.
 

L’entreprise du milliardaire britannique Richard Branson, qui s’était déjà placée sous le régime américain des faillites (chapitre 11) début avril, a vendu aux enchères ses principaux actifs, dont elle a récupéré un peu plus de 36 millions de dollars. Au moment de son arrivée à Wall Street fin 2021, elle a été temporairement valorisée plus de 3,5 milliards de dollars. «Tout au long de son histoire, Virgin Orbit a été à la pointe de l’innovation et a apporté des contributions substantielles au domaine du lancement commercial de fusées», a estimé l’entreprise dans un communiqué. Virgin Orbit avait été créée en 2017 en se séparant de Virgin Galactic, l’entreprise de tourisme spatial de Richard Branson. 

Son objectif était d’offrir un service de lancements spatiaux rapide et adaptable pour de petits satellites, un marché en pleine croissance, avec une fusée de 21 mètres larguée depuis un Boeing 747 modifiée. Elle avait subi un gros revers en début d’année lorsque la tentative de lancement de la première fusée dans l’espace depuis le sol britannique s’était soldée par un échec. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.