En Floride, Ron DeSantis alourdit les peines de prison pour les migrants sans papiers

16/03/2024 mis à jour: 00:03
885

En cette année d'élection présidentielle aux États-Unis, l'immigration illégale est un sujet central, et les sans-papiers sont particulièrement visés par les politiques du gouverneur de Floride, Ron DeSantis, qui a récemment abandonné sa candidature à la primaire républicaine. 

DeSantis a signé vendredi plusieurs projets de loi qui durcissent les peines de prison pour les migrants irréguliers reconnus coupables de conduite sans permis ou de délits et de crimes.

DeSantis a déclaré : « Nous ne tolérons pas l'immigration illégale, et encore moins l'anarchie commise par des étrangers en situation irrégulière qui ne devraient pas être ici. Les projets de loi que j'ai signés renforcent encore les capacités de la Floride à faire respecter la loi ».

En cas de récidive pour conduite sans permis, la peine maximale sera désormais d'un an de prison, contre 60 jours précédemment. Ces lois s'appliquent à tous les résidents, mais visent particulièrement les sans-papiers, qui ne peuvent pas obtenir de permis de conduire. En ce qui concerne les délits et les crimes, les peines pour des crimes comme le cambriolage ou le vol de voiture commis par des sans-papiers sont considérablement alourdies. Par exemple, un cambriolage ou un vol de voiture peut désormais entraîner une peine de 15 ans de prison, contre 5 auparavant. Pour les coups et blessures aggravés, la peine passe à 30 ans au lieu de 15, et pour les vols à main armée, la peine maximale est la réclusion à perpétuité, contre 30 ans précédemment.

Ron DeSantis, gouverneur d'un État du sud des États-Unis, critique régulièrement Joe Biden pour sa gestion de l'immigration à la frontière avec le Mexique. Il a notamment envoyé des membres de la Garde nationale au Texas et a organisé le renvoi par avion de migrants illégaux vers le Massachusetts et la Californie.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.