Elles seront versées avec effet rétroactif à compter de mai : Les augmentations des pensions de retraite effectives dès juin

15/05/2024 mis à jour: 23:54
38944
Les augmentations seront appliquées à toutes les catégories de retraités - Photo : H. Lyès

Le directeur des retraites de la CNR a indiqué que l’augmentation des pensions de retraite coûtera 170 milliards de dinars. Les pensions de retraite connaîtront «une hausse de 3500 DA en moyenne», a-t-il déclaré.

Le directeur des Retraites à la Caisse nationale des retraites(CNR), Abdelhafid Adrar, a indiqué, hier, que les augmentations des pensions de retraite décidées par le président Tebboune seront versées au mois de juin avec effet rétroactif à compter de mai.

Dans une déclaration à la presse, le directeur des Retraites  a affirmé que les pensions de retraite connaîtront «une hausse de 3500 DA en moyenne», révélant, au passage, que quelque «50 000 salariés font valoir leurs droits à la retraite chaque année».

Il a également précisé que l’augmentation des pensions de retraite coûtera 170 milliards de dinars, ce qui représente, a-t-il souligné, l’équivalent de 1,268 milliard de dollars. Evoquant la santé financière de la CNR, M. Adraraffirme que celle-ci a connu des difficultés financières «conjoncturelles», dues à un contexte économique défavorable, mais «ne connaît pas un sérieux déficit». Selon lui, la CNR a pu ramener ce «déficit» à 380 milliards de dinars en 2023. 

Affichant un satisfecit pour les résultats en termes de collecte des cotisations, le responsable de la CNR n’a pas manqué de relever l’impact positif des opérations de permanisataion menées par les pouvoirs publics dans le secteur de la Fonction publique.  «En plus de ces permanisations, les recrutements continus de personnels dans la fonction publique, ayant atteint le demi-million de fonctionnaires, a permis d’absorber une partie du déficit de la CNR», a-t-il déclaré.

Rappelons que les augmentations des pensions de retraite, tant attendues, ont été annoncées depuis la Maison du peuple, le 1er mai dernier, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Cette mesure a été actée le 7 mai dernier lors du dernier Conseil des ministres.

Des augmentations allant d’un taux de 10 à 15%

Selon le communiqué du Conseil des ministres, cette augmentation des pensions et allocation de retraites sera d’un taux allant de 10 à 15%. «Concernant la revalorisation des pensions et allocations de retraite, le président de la République a affirmé que la décision d’augmenter les pensions et les allocations aux retraités découle de la reconnaissance et de l’appréciation de l’Etat pour les efforts de ses travailleurs, qui ont exercé leurs fonctions au cours de leurs années de service, à travers des augmentations d’un taux compris entre 10 et 15%», précise le communiqué.

Ces augmentations «seront appliquées à toutes les catégories de retraités, leur permettant ainsi d’améliorer leur cadre de vie», selon la même source.  Dans un discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie de célébration de la Journée internationale des travailleurs à la Maison du peuple, le chef de l’Etat a insisté sur l’impérieuse nécessité de «préserver la protection sociale de cette catégorie qui a beaucoup donné au pays». Il a réaffirmé, dans ce sillage, la centralité des questions sociales dans sa politique nationale et son attachement au caractère social de l’Etat découlant des principes de la Déclaration du 1er Novembre 1954. 
 

 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.