Elle effectuera une visite en Algérie du 28 mai au 6 juin : L’Association Josette et Maurice Audin bientôt à Alger pour le 60e anniversaire de l’indépendance

08/05/2022 mis à jour: 16:49
3542

Pierre Audin et ses compagnons se rendront à Alger, Oran et Constantine. «Sont programmées dans ces trois villes des minutes de silence dans les lieux symboliques, comme le mémorial du Martyr Maqam Echahid, la place Audin, la Prison Barberousse, et de multiples rencontres (mathématiciens, étudiants, historiens, artistes, …)» indique l’Association Josette et Maurice Audin.

Cela va être sans doute l’un des événements marquants des prochaines semaines à l’approche de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance. Une importante délégation de l’Association Josette et Maurice Audin (AJMA), conduite par Pierre Audin, fils du chahid Maurice Audin, et par le président de l’association, Pierre Mansat, militant politique au long cours, ancien adjoint au maire de Paris Bertrand Delanoë (2001-2014), effectuera une visite d’une dizaine de jours en Algérie, du 28 mai au 6 juin.

C’est ce qu’a annoncé l’AJMA à travers un communiqué rendu public il y a quelques jours. «A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, et pour contribuer à renforcer les liens de solidarité entre les peuples algérien et français, l’Association Josette et Maurice Audin organise une délégation en Algérie du 28 mai au 6 juin 2022», peut-on lire dans ce communiqué. L’Association estime que «le rapprochement entre les peuples passe par des échanges réguliers et soutenus dans de nombreux domaines : culturel, sportif, associatif et scientifique».

L’AJMA précise que cette délégation est «constituée d’animateurs de l’association, de mathématiciens, d’historiens, d’une juriste et de documentaristes». Elle sera, sauf imprévu, composée exactement de 13 personnes. Il y aura donc, comme nous l’avons mentionné, le président de l’association Pierre Mansat, accompagné de Pierre et Line Audin, ainsi que Fatiha Hassanine et Yamina Kaci Mahammed.

Tous les cinq sont des militants de l’Association Josette et Maurice Audin. Seront également du voyage les historiens Gilles Manceron, Christophe Lafaye et Alain Ruscio, de même que l’écrivaine Sandrine-Malika Charlemagne, ainsi que deux documentaristes Said Ait Ali Saïd et François Demerliac. Feront aussi partie de la délégation la juriste Catherine Teitgen-Colly et le mathématicien René Cori.

Pour ce qui est du programme de la délégation, Pierre Audin et ses compagnons se rendront au cours de leur visite «à Alger, Oran et Constantine». «Sont programmées dans ces trois villes des minutes de silence dans les lieux symboliques comme le mémorial du Martyr Maqam Echahid, la place Audin, la Prison Barberousse..., et en partenariat avec nos amis algériens, de multiples rencontres (mathématiciens, étudiants, historiens, artistes,…)» détaille l’association.

Remise du Prix Audin de Mathématiques

Toujours au programme de cette visite «sont aussi prévues des conférences sur les mathématiques ou l’histoire, comme la guerre des grottes et l’utilisation de l’arme chimique (1956-1962), des lectures du livre de Michèle Audin, Une vie brève. Des épisodes de la série En guerre(s) pour l’Algérie de Raphaëlle Branche et Raphaël Lewandowski seront projetés à Oran».  Autre moment fort au menu : «Des conférences avec les lauréats du Prix Audin de mathématiques depuis 2004, ainsi que la remise du prix 2022 auront lieu en collaboration avec le ministère algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique», indique l’AJMA.

Pour l’Association, l’institution de ce prix constitue un acte d’une haute portée symbolique, surtout que Maurice Audin, comme on le sait, était mathématicien. «Dans la lignée de l’engagement de Maurice et Josette Audin contre le colonialisme et pour la liberté de l’Algérie, le Prix de mathématiques Maurice Audin traduit le soutien de ces valeurs des deux côtés de la Méditerranée», explique l’AJMA, avant de souligner : «L’accueil réciproque des chercheurs doit être organisé et s’amplifier, la politique des visas doit être révisée afin de faciliter ces échanges».  Noter enfin qu’un «journal de bord et une couverture vidéo permettront de suivre les étapes de l’événement sur le site de l’association, sur la chaîne YouTube ‘‘Place Audin’’ et sur les réseaux sociaux (Facebook)».

Créée en 2004 par le mathématicien Gérard Tronel et Pierre Mansat, l’Association Josette et Maurice Audin se bat pour «la défense de la mémoire de Maurice Audin, jeune mathématicien militant de l’indépendance algérienne assassiné en 1957 par l’armée française, et de son épouse Josette».

Elle milite également pour «la promotion d’actions d’échange et de solidarité comme le Prix de mathématiques Maurice Audin remis tous les deux ans à des mathématiciens algériens et français, et combat pour la vérité sur les injustices et crimes commis par la puissance coloniale envers le peuple algérien et sur les milliers de disparus algériens et français»

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer