EHS Laadi Flici (Ex-El Kettar) : Une nouvelle unité de réanimation inaugurée

19/03/2023 mis à jour: 10:15
2210
Photo : D. R.

Ce pavillon médical, avons-nous constaté, dispose de tous les moyens logistiques devant améliorer la qualité des soins dans cet établissement sanitaire.

En vue d’assurer une prise en charge optimale des patients, de nouveaux services viennent d’être lancés dans plusieurs structures hospitalières. C’est ce qu’a annoncé, hier à Alger, le ministre de la Santé, Abdelhak Saïhi, accompagné du directeur de la santé de la wilaya ainsi qu’une délégation d’officiels de la tutelle et les autorités locales.

Ainsi, un nouveau service a été lancé au niveau de l’établissement hospitalier spécialisé (EHS) en maladies infectieuses, Laadi Flici (ex-El Kettar). Ce pavillon médical, avons-nous constaté, dispose de tous les moyens logistiques devant améliorer la qualité des soins dans cet établissement sanitaire.

Lors de sa visite dans ces services, M. Saïhi a relevé «l’importance des services de réanimation dans tous les établissements hospitaliers, qui seront inaugurés dans les prochains jours dans d’autres hôpitaux, est d’assurer une prise en charge optimale des patients, d’une part, et faire face à toute urgence, à l’instar de la pandémie Covid-19 qui a secoué le monde ces dernières années, d’autre part», explique-t-il.

Dans ce sillage, le ministre de la Santé a indiqué que «l’EHS Laadi Flici nécessitait ce service de réanimation, doté de matériels nécessaires numérisés permettant aux professionnels de la santé d’exercer leur métier de manière à offrir de meilleures prestations aux patients».

Dans un souci de revalorisation du système sanitaire national ainsi qu’à l’échelle locale, le ministère est déterminé à ouvrir des services de réanimation là où il y a des services d’urgence, partout afin d’éviter aux patients la charge du déplacement et soulager la charge sur les professionnels de la santé.

Rappelant les efforts engagés pour la modernisation du secteur de la santé, M. Saihi a souligné l’impact positif de cette opération qui s’est concrétisée par «un accès équitable et dans de bonnes conditions aux soins pour tous».

Le ministre a également insisté sur l’importance d’améliorer l’accueil des malades et de leurs proches dans les centres hospitaliers, à travers la formation d’agents d’accueil et d’orientation, soulignant l’impératif de «respecter les délais énoncés et de se conformer au calendrier de réalisation des programmes tracés».

Le premier responsable du secteur a appelé «à accélérer le rythme de réalisation des projets dans les structures de santé accusant un retard, en application de la directive qui a été émise portant calendrier des réalisations».

Evoquant la numérisation, M. Saïhi s’est félicité du niveau de prise en charge des patients dans de nombreux établissements hospitaliers, précisant que son département est «déterminé» à poursuivre la numérisation du secteur conformément aux orientations des pouvoirs publics, dans l’objectif d’améliorer les services fournis aux citoyens après numérisation des dossiers, pour permettre aux patients de se faire soigner partout et aux spécialistes d’assurer un bon suivi.

Répondant aux préoccupations d’élus locaux quant à l’état de certaines structures  dans la wilaya, le ministre a évoqué les programmes prévus pour améliorer le niveau des prestations de santé.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.