Distribution du lait subventionné : Une nouvelle cartographie adoptée

27/06/2023 mis à jour: 04:16
2971
Photo : D. R.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ont adopté, dimanche, une nouvelle cartographie pour la distribution du lait subventionné au niveau national en vue de contrôler le marché et de faire face aux perturbations dans la distribution.

«Dans le cadre de l’approvisionnement et de l’organisation du marché local ainsi que de la préservation du pouvoir d’achat des citoyens et en application des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant le contrôle du marché du lait subventionné, il a été procédé à la révision et l’adoption d’une nouvelle cartographie de distribution de ce produit», a précisé le ministre du Commerce Tayeb Zitouni en marge d’une rencontre de coordination avec le ministre de l’Agriculture, Abdelhafid Henni en présence de cadres des deux départements.

L’application de cette nouvelle cartographie se fera en fonction de plusieurs critères et conditions relatifs au marché local, a-t-il fait savoir selon l’APS qui a rapporté l’information, assurant que «les lacunes enregistrées en matière d’approvisionnement en matière de produits de large consommation seront comblées durant les prochains jours en collaboration avec le ministère de l’Agriculture».

S’exprimant à cette occasion, M. Henni a indiqué qu’ «au vu des quantités énormes injectées durant le dernier Ramadhan pour assurer la disponibilité du lait sur le marché, une révision de la cartographie de distribution s’imposait en vue de le réguler à l’échelle nationale et d’éviter la pénurie».

Par ailleurs, le ministre de l’Agriculture a annoncé la création de la société algérienne de régulation des produits agricoles (SARPA) à l’effet de réguler l’approvisionnement en produits de large consommation. «Conformément aux directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à réaliser l’équilibre sur le marché national, la société algérienne de régulation des produits agricoles a été créée, dans le but de réguler la production pour approvisionner le marché national en produits agricoles de large consommation dont les légumes et les fruits stockables, tout en orientant l’excédent vers l’exportation en coordination avec le ministère du Commerce», a déclaré le ministre en marge d’une réunion de coordination avec le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, en présence de cadres des deux secteurs.

L’opération va se faire en étroite collaboration avec le ministère du Commerce. Il s’agit dans un premier temps, a ajouté le ministre, «de satisfaire le marché local, puis d’exporter, tout en ouvrant la voie aux entreprises, tant privées que publiques, à condition qu’elles remplissent les conditions énoncées dans le cahier des charges, et qu’elles répondent aux exigences administratives, techniques et sanitaires».

A cet égard, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations a salué cette initiative visant à augmenter le taux des exportations hors hydrocarbures, en soulignant que «des discussions ont eu lieu entre les deux ministères, notamment au sujet de l’exportation de l’oignon, de l’ail, de la  pomme de terre, et de la tomate conditionnée, outre l’aliment de bétail qui enregistre un surplus de production».

M. Tayeb Zitouni a également évoqué une «étude à moyen terme, visant à approvisionner les agriculteurs en aliments de bétail avec l’association de différents offices, ce qui contribuera à la réduction des prix du bétail à l’avenir».  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.