Distribution de gaz : Opération de contrôle des réseaux internes

03/03/2022 mis à jour: 19:06
703
Intervention des équipes de la Sonelgaz dans les réseaux de distribution souterrains / Photo : D. R.

Ces opérations de contrôle et de réparation sont programmées à la demande des clients. Les engins utilisés dans les travaux de terrassement menés par les secteurs du bâtiment, de l’assainissement et des télécommunications sont la première cause de la détérioration des réseaux.

La direction de distribution de l’électricité et du gaz (DDEG) de Sidi Abdallah a lancé une opération de contrôle des réseaux internes de distribution de gaz, avons-nous appris de cette direction. Cette démarche vise à répondre à la demande des abonnés des communes de Mahelma, Rahmania, Douéra, Staoueli, Zéralda, Souidania, Tessala El Merdja à mettre fin aux accidents dus à une mauvaise utilisation du gaz naturel par les ménages. L’opération sera assurée par le département des techniques de distribution des circonscriptions techniques de Zéralda et de Rahmania.

«Cette initiative sera susceptible d’assurer la sécurité du réseau interne et sa conformité aux normes en vigueur après d’éventuelles modifications réalisées par le client ou en raison des fuites dues à la vétusté des réseaux, ce qui permettra de prévenir les accidents, notamment l’asphyxie au monoxyde de carbone», explique la direction.

Le contrôle du réseau interne de distribution de gaz est effectué «suite à la demande reçue du client sur le centre d’appels 3303», explique la direction. Suite à quoi, des équipes spécialisées se déplacent pour inspecter le réseau et où en cas de défaut à ce niveau, l’alimentation en gaz est coupée jusqu’à ce que la panne soit réparée. La direction affirme la «gratuité» de cette opération à travers laquelle elle espère «réduire au maximum les accidents provoqués par la mauvaise utilisation du gaz naturel».

Des réseaux agressés

La direction de distribution de l’électricité et du gaz de Sidi Abdallah a fait par ailleurs état de 132 agressions sur le réseau de distribution de gaz en 2021. Ces agressions ont entravé l’alimentation de 4620 clients (ménages et privés) en gaz naturel, ajoute la même source.

Outre les perturbations dans la distribution et les longues coupures, les agressions ont coûté à la direction des pertes matérielles importantes estimées à 406.047 DA, soit le coût de réparation des dégâts. Ces dégâts sont dus dans la plupart des cas à l’utilisation d’engins dans les travaux de terrassement menés par les secteurs du bâtiment, de l’assainissement et des télécommunications.

Dans ce sens, des entrepreneurs et des entreprises chargés des travaux de terrassement à proximité du réseau étaient à l’origine de 103 agressions, contre 29 agressions commises par des individus. Autre type d’agression signalé, la construction de bâtisses à proximité ou sous les réseaux d’électricité, et au-dessus des canalisations de distribution de gaz.

Une attitude jugée «très grave» par la direction. Dans le but de mettre un terme à ces graves phénomènes, la direction a lancé des campagnes de sensibilisation en faveur des différentes instances et entreprises chargées des travaux de terrassement avec les secteurs du bâtiment, de l’assainissement et des télécommunications outre les campagnes de sensibilisation au niveau des agences commerciales, les campagnes de porte-à-porte dans les nouveaux quartiers, ou encore la caravane de solidarité «un hiver chaud» que mènent les équipes de la direction dans le cadre du plan de communication «pour un hiver chaud sans risques», a conclu le communiqué. 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.