Deux personnes emportées par les eaux à Bordj Bou Arréridj

19/08/2023 mis à jour: 10:52
1311

La population de la wilaya de Bordj Bou Arréridj a été surprise dans l’après-midi de mercredi 16 août par des pluies diluviennes qui se sont abattues sur toute la région vers 17h, provoquant des torrents d’eau et de boue.

Les vidéos qui ont fait le tour des réseaux sociaux montraient de véritables fleuves dévastant les rues, les jardins, les places publiques, les maisons et transformant des cités entières en mares géantes. Le tout s’est passé en quelques minutes au moment où les réseaux d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales se sont avérés incapables d’absorber tous ces flots.

Ce sont les cités situées dans la partie basse de la ville de Bordj Bou Arréridj qui ont subi le plus gros des dégâts, où des maisons ont été complètement inondées, à l’instar aussi des villes de Medjana et d’El Yachir. Les habitants ont été contraints de fuir leurs habitations dans l’attente des unités de la Protection civile.

La circulation automobile est devenue pratiquement impossible, notamment sur les routes situées près des oueds. Bien que ces chutes de pluie ont été de courte durée, les quantités importantes ont provoqué des crues.

C’est le cas pour oued El Maleh, passant à proximité de la localité d’Aouine Zeriga dans la commune de Bordj Bou Arréridj, dont le niveau a débordé sur la RN106, tronçon reliant Medjana au chef-lieu de la wilaya. Selon un communiqué de la Protection civile, ses unités, qui ont été mises en état d’alerte, sont intervenues vers 17h48 pour déclencher les recherches après la disparition de deux personnes emportées par les eaux de l’oued. Le corps d’une victime, un homme âgé d’une trentaine d’années, a été récupéré en premier.

Les recherches se sont poursuivies pour retrouver celui d’un second âgé de 61 ans. Les opérations de pompage des eaux se sont poursuivies au niveau des maisons à Bordj Bou Arréridj et Medjana durant toute la nuit de mercredi.

Les services de la commune ont dû déployer tous les moyens pour évacuer les eaux par l’ouverture des bouches d’égout et des avaloirs bouchés. Nous saurons que les deux victimes de ces crues ont été enterrées, jeudi en fin d’après-midi, au cimetière d’El Kolla.

Sur les réseaux sociaux, les habitants de Bordj Bou Arréridj n’ont pas manqué de critiquer les responsables de la commune et dénoncer les négligences qui ont fini par causer ces dégâts, pointant du doigt l’absence de suivi des chantiers engagés dans leur ville, notamment au niveau des routes.   

Copyright 2024 . All Rights Reserved.