Dépistage du glaucome à Constantine : Pour mieux prévenir les risques de la maladie

17/12/2023 mis à jour: 12:41
1283
Les personnes âgées sont les plus ciblées - Photo : El Watan

Une campagne de dépistage du glaucome a été organisée, jeudi dernier, par le CHU Dr Benbadis de Constantine en collaboration avec l’établissement public de santé de proximité (EPSP) Bachir Mentouri.

Sous l’égide de la direction de la santé de la wilaya (DSP), cette action a été tenue au niveau de la polyclinique de Boumerzoug dans la commune de Constantine, pour offrir à la population des consultations gratuites et surtout sensibiliser également les gens sur cette grave pathologie qui peut provoquer la perte de la vision. Malheureusement, cette maladie n’a pas de remède, mais le dépistage précoce et le traitement, selon les médecins, peuvent beaucoup aider à prévenir la perte de la vision.

D’ailleurs, le slogan de cette campagne était : «Ne laissez pas le glaucome vous voler la vue». La population ciblée par les consultations sont les personnes âgées de 40 ans et plus, des patients ayant la peau brune ou des antécédents familiaux (des parents déjà atteints du glaucome), des antécédents de décollement de la rétine opérée, l’uvéite, un traumatisme ou une malformation oculaires. Les malades atteints d’hypertension artérielle ou ceux qui prennent des corticoïdes de façon prolongée ont été également invités à faire le dépistage.

De ce fait, un important engouement de la population, en particulier les personnes âgées a été constaté sur place. Hommes et femmes accompagnés parfois de leurs enfants étaient présents sur les lieux, depuis 7h du matin à ladite polyclinique. Cette occasion a été qualifiée comme une aubaine par les patients, en leur évitant les frais exorbitants des consultations chez les spécialistes privés.

«Ce qui est intéressant dans cette campagne est que j’étais soumis à faire plusieurs examens par différents ophtalmologues. Ces tests peuvent me coûter cher chez le privé sachant que le tarif d’une seule visite n’est pas moins de 2000 DA», a déclaré un patient, appelant à multiplier ce genre de campagnes sur plusieurs jours au profit de la population.

Un autre atteint du glaucome affirme qu’il ignorait que cette pathologie oculaire est héréditaire. «Le glaucome touche 5% de la population à l’échelle mondiale. En Algérie, nous avons enregistré 4,6% de la population atteinte de cette maladie. Une fois diagnostiquée, nous commençons  par le traitement médical. Si ce dernier ne marche pas, le patient sera orienté vers le traitement physique, qui se fera avec laser. Sachant qu’il y a plusieurs types de laser utilisés selon le cas de chaque malade.

Si le laser ne donne pas de résultat, à ce moment nous faisons recours à la chirurgie médicale», a déclaré à El Watan Dr Badreddine Belkahla, maître assistant en ophtalmologie au CHU Dr Benbadis. Et de poursuivre lors de l’opération : «Jusqu’à présent nous avons enregistré 88 consultations, dont 12 patients ont été diagnostiqués atteints de glaucome et 9 cas déclarés suspects. Nous devons compléter par d’autres examens complémentaires au niveau de notre service au CHU». Pour sa part, la  DSP de Constantine a annoncé sur son site officiel avoir recensé durant la journée du jeudi 114 patients. Une autre campagne est en cours de préparation par les mêmes services, donnant rendez-vous à la population au mois mars prochain.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.