Dépistage de cardiopathies congénitales chez l’enfant à Ouargla : 240 cas transférés à Bou Ismaïl

14/05/2024 mis à jour: 19:23
320
Photo : D. R.

Quelque 300 enfants, issus des wilayas de Ouargla, Touggourt, Ghardaïa et In Salah, ont bénéficié d’une consultation spécialisée en vue du dépistage d’éventuelles malformations du cœur.

Les consultations ont été assurées par une quinzaine de médecins spécialistes ayant répondu à l’appel de l’association locale Soufaraa Al Qiam de Ouargla, dédiée à l’aide aux malades qui vient d’organiser un boot camp thématique sur le dépistage précoce des malformations de l’appareil cardiaque et des cardiopathies congénitales.

La campagne a été largement vulgarisée via les réseaux sociaux et les radios locales afin d’informer le grand public de la tenue d’une série de consultations gratuites, effectuées par des médecins bénévoles qui ont participé à cette initiative solidaire.

Selon Dr Ikram Bensegheir, cardiologue-praticienne à Ouargla et membre actif de l’association, qui a pris part à la campagne, «plus de 80% des enfants auscultés sont effectivement atteints de problèmes cardiaques». Marquant sa surprise devant cet état de fait, Dr Benseghier estime qu’il s’agit d’un taux très important qui montre l’importance du dépistage précoce de ces maladies.

Selon elle, le dépistage précoce des cardiopathies congénitales est d’une importance vitale pour l’enfant en raison, d’une part, des chances de mettre en place une prise en charge médicale adéquate à temps pour le traitement et initier un traitement approprié dès que possible, ceci permet d’améliorer les résultats cliniques et réduire les complications à long terme, d’autre part.

En termes de complications, telles que l'insuffisance cardiaque, les infections cardiaques et les troubles du rythme cardiaque, le dépistage précoce permet de détecter ces anomalies avant qu'elles ne provoquent des complications majeures.

S’agissant de la planification des soins, les enfants dépistés lors de cette campagne ont d’ores et déjà été pris en charge par l’établissement spécialisé en cardiologie de Bou Ismaïl, dans la wilaya de Tipasa, grâce à la coordination initiée à l’issue du dépistage.

La mise en place d’un pont médical avec cette structure étatique spécialisée a permis d’orienter rapidement les parents et leurs enfants dès les premiers stades de la maladie pour certains, et la facilitation de l'accès à des soins spécialisés appropriés, à temps pour les autres, explique Aziz Tafni, membre de l’association Soufaraa et organisateur de cette initiative humanitaire, la première du genre dans la wilaya de Ouargla pour ce segment de maladies.

Selon M. Tafni, les enfants ont été rapidement évacués vers Bou Ismaïl afin de bénéficier d’un suivi médical régulier et une surveillance continue, des cas et au-delà, d’assurer une amélioration de la qualité de vie des enfants concernés et offrir un soutien approprié aux familles concernées.

Pour rappel, l’association Soufaraa Al Qiam organise régulièrement des caravanes médicales à Ouargla et dans les wilayas environnantes. Ses actions ont également touché la wilaya d’In Salah, où le dépistage de plusieurs cas de cardiopathies congénitales en 2022 a inspiré l’organisation d’une nouvelle campagne grâce à l’engagement et l’abnégation de médecins spécialistes venus des quatre coins du pays.

A souligner enfin que la cardiopathie congénitale est une malformation du cœur présente dès la naissance. Elle survient lorsque le cœur se développe anormalement pendant la période de gestation, généralement au cours des premières semaines de la grossesse.  
 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.