Cour d'Alger : 5 à 15 ans de prison requis contre la famille Tahkout

07/06/2023 mis à jour: 02:03
APS
1361
Photo : D. R.

Le procureur général près la cour d'Alger a requis, hier, des peines allant de 5 à 15 ans de prison ferme à l'encontre de plusieurs membres de la famille Tahkout dans une affaire relative à la dissimulation de voitures de luxe. 

Le procureur général près la chambre pénale a requis 15 ans de prison ferme à l'encontre de Rachid Tahkout (en sa qualité de gérant de l'entreprise Cima Motors) et 12 ans de prison contre Ibrahim Tahkout, Ali Tahkout, Bilal Tahkout, Nacer Tahkout et Hamid Tahkout. 

Le procureur général a également requis contre les autres accusés, dans cette affaire, des peines allant de 5 à 10 ans de prison ferme assorties de la confiscation de tous les objets, les biens et les comptes bancaires cités ou non dans les PV de saisie établis par le juge d'instruction, qu'ils soient au nom des accusés ou ayant fait l'objet d'un transfert à de tierces parties. 

Les mis en cause dans cette affaire sont poursuivis pour «faux et usage de faux dans des écritures administratives» et «blanchiment d'argent». Le pôle pénal spécialisé au tribunal de Sidi M'hamed avait prononcé des peines dans cette affaire allant de l'acquittement à 10 ans de prison ferme avec confiscation des biens saisis. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.