Constantine : Mesures proactives de lutte contre les incendies de forêt

25/05/2024 mis à jour: 01:59
741

En prévision de l’été et des risques accrus d’incendies de forêt, le conseil exécutif de Constantine, réuni sous la présidence du wali, a consacré une grande partie de ses travaux à l’examen des mesures proactives de lutte contre ces fléaux. 

Dans son exposé, le conservateur des forêts a présenté un panorama complet des dispositions prises pour prémunir les massifs forestiers de la wilaya contre les incendies. 

Parmi les mesures phares, on peut citer la réalisation de travaux sylvicoles, ouverture et aménagement des pistes forestières. L’Aménagement de la tour de surveillance d’El Djebbas dans la commune de Constantine, ainsi que l’ouverture et aménagement des pare-feux, qui sont une obligation pour empêcher la propagation des flammes, ont été également évoqués. Cela, sans oublier le recensement des points noirs des pistes forestières nécessitant une amélioration ou une ouverture pour faciliter l’intervention des moyens d’extinction en cas d’incendie. En termes de chiffres, il y a eu 14 points noirs sur 26 qui ont été aménagés jusqu’à présent. «Il y a eu l’organisation d’un programme de campagnes de volontariat pour le nettoyage des espaces forestiers au niveau de la wilaya, depuis 18 mai  jusqu’au 13 juillet 2024, avec la participation de tous les partenaires techniques, institutions publiques, fédération de wilaya des chasseurs, associations environnementales et scouts musulmans algériens», est-il souligné dans le site officiel de la wilaya de Constantine. Et de faire savoir que l’ensemble des institutions ont été mobilisées dans la mise en œuvre de ce dispositif préventif, à l’instar de la direction des travaux publics. 

Cette dernière a opéré, en collaboration avec la conservation des forêts, des travaux d’entretien et de désherbage sur les bords des routes traversant les forêts, sur une distance de 200 km. Mieux encore, 7 hectares de bandes de protection séparant les exploitations agricoles et les forêts ont été réalisés sur une superficie totale de 14.710 hectares. Cent-vingt (120) points d’eau pouvant être utilisés pour les opérations d’extinction d’incendie sur le territoire de la wilaya, ont été recensés, en plus de 20 retenues. Même les services de la Sonelgaz ont mené un travail de coordination avec la conservation des forêts pour l’achèvement des projets des pare-feux sous les lignes électriques de moyenne tension traversant les massifs forestiers. 
 

Pour ce qui est de la mise en place d’un plan de surveillance et d’intervention précoce, ce dernier se repose sur plusieurs éléments, à savoir : «Une permanence 24h/24 dans les différentes structures de la conservation, le déploiement d’agents saisonniers sur les tours de guet, et la mise en place de camps d’intervention dans les forêts de Chettaba, Chakref, Beni Yakoub et El Kantour, ainsi que la mise en place d’une équipe d’intervention au niveau de la forêt de Mestaoua à Djebel El Ouahch et de la forêt de Hadj Baba, ainsi qu’une équipe de soutien à l’intervention au niveau de l’ensemble du territoire de la wilaya». Afin d’éviter les incendies au niveau des décharges publiques, des sorties sur le terrain ont été aussi organisées conjointement avec la Protection civile et le centre d’enfouissement technique (CET), dans l’objectif de réaliser des bandes de protection. 

Les décharges de Didouche Mourad et Ibn Badis ont été remblayées. En conclusion, le chef de l’exécutif a souligné, selon le site officiel mentionné, «la nécessité d’achever les travaux restants dans les plus brefs délais et de recenser tous les moyens dont dispose la wilaya au sein des institutions publiques et privées et de les intégrer au plan d’intervention en cas d’incendie».

 Le premier responsable de la wilaya a également insisté sur la nécessité de lutter avec fermeté contre toutes les formes d’empiètement sur les espaces forestiers.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.