Conseil des ministres : Le contrat avec Huawei approuvé

25/03/2024 mis à jour: 15:23
2377
Le président Tebboune accorde un intérêt particulier aux wilayas enclavées et déshéritées - Photo : D. R.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a réaffirmé la détermination de l’État à «poursuivre» et «consolider» le processus de développement qui «est au centre de ses préoccupations, en raison de son impact positif direct sur la vie des citoyens».

Le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier, une réunion du Conseil des ministres consacrée à des exposés relatifs à plusieurs secteurs, a indiqué un communiqué de la  présidence de la République.

A l’ordre du jour de cette réunion, figuraient le suivi de la mise en œuvre des programmes complémentaires de développement dans les wilayas de Khenchela, Tissemsilt, Djelfa et Tindouf, l’examen du rapport d’étape sur le recensement général de l’agriculture et du programme de raccordement  électrique des exploitations agricoles, des zones industrielles et des  zones d’activité, outre l’état des préparatifs pour les Jeux olympiques de  2024, a ajouté la même source.

Le Conseil des ministres a, d’après le communiqué, approuvé un contrat conclu entre le Haut Commissariat à la numérisation et la société chinoise Huawei, en raison de «son caractère urgent».

Après avoir suivi un exposé sur l’avancement du processus de numérisation, le Conseil des ministres a constaté des «progrès significatifs en termes de connectivité entre les différents organismes publics et administrations, avec le début de la construction d’un centre de données national», lit-on dans le communiqué.

Le président Tebboune a, lors de cette réunion, ordonné d’accorder une priorité absolue aux wilayas de Djelfa, Khenchela, Tissemsilt et Tindouf en matière de développement. Lors de la même réunion, il a été décidé de porter le quota de logements ruraux au profit de la wilaya Tissemsilt de 3 000 à 15 000 unités. 

«Corriger les déficits enregistrés»

Il a aussi souligné la nécessité de renforcer la cohésion nationale, considérée comme l’une de ses priorités, à travers une stratégie basée sur l’équilibre du développement.

Une stratégie «qui corrigera les déficits enregistrés précédemment dans certaines régions au détriment d’autres», selon le communiqué. Il a, en outre, ordonné d’accorder «la plus grande importance» à l’achèvement des programmes de développement de ces wilayas «privées de développement durant les précédentes décennies».

Aussi, le président de la République a salué les efforts déployés par Sonelgaz pour assurer une complémentarité en termes de développement.

Il a, dans ce sens, appelé à renforcer davantage le dispositif d’approvisionnement en électricité des zones industrielles et des zones d’activité, expliquant qu’il s’agit d’infrastructures de base importantes soutenant l’économie nationale et impulsant le développement à même  d’assurer la sécurité alimentaire et industrielle du pays.

Le chef de l’Etat a, à l’occasion, réaffirmé la détermination de l’État à «poursuivre » et à «consolider» le processus de développement qui «est au centre de ses préoccupations, en raison de son impact positif direct sur la vie des citoyens». Il a indiqué qu’il «ne ménagera aucun effort pour atteindre cet objectif fondamental», lit-on dans le même communiqué.

Sur un autre chapitre, le Conseil des ministres a salué les performances honorables de la mission algérienne auprès des Nations unies, dirigée par le représentant permanent de l’Algérie, l’ambassadeur Amar Bendjama. 

 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.