Commune d’Ibn Badis (Constantine) : La plus grande retenue collinaire de la wilaya remplie à 70%

25/12/2023 mis à jour: 12:49
1445
Constantine est dotée d’une vingtaine de retenues collinaires

La grande opération de nettoyage d’une importante retenue collinaire dans la commune d’Ibn Badis (El Haria), de la wilaya de Constantine, vient de donner de satisfaisants résultats. Cette action de volontariat, selon Abdelkader Meziani, président de la commission d’agriculture de l’APW de Constantine, a été lancée depuis le 4 septembre 2022 par des agriculteurs et habitants de la commune mentionnée. 

 Aujourd’hui, et suite aux dernières intempéries, cette retenue se trouve pleine à 70% par les eaux des pluies stockées. «Cette retenue se veut la plus grande à l’échelle de la wilaya, s’étalant sur une superficie de 60 ha. Sa capacité de stockage d’environ 1 million de mètres cubes permet l’irrigation de 450 ha de la région», a-t-il déclaré à El Watan. Et de poursuivre que la mobilisation des riverains, de la commission de l’APW concernée et surtout des agriculteurs a abouti à la collecte de toute la boue qui envasait cette retenue. 

En termes de moyens matériels déployés, il a fallu la mobilisation de 10 000 camions Shacman, d’une capacité de 6 tonnes chacun, afin de nettoyer les lieux. Mieux encore, notre interlocuteur a fait savoir que les analyses menées par un laboratoire situé dans la wilaya de M’sila ont révélé que la boue collectée est une importante matière organique très bénéfique pour l’agriculture.  

Une fois ces analyses annoncées, de nombreux agriculteurs de la région de l’Est se sont déplacés à Constantine pour récupérer cette collecte. Notons  que des agriculteurs d’El Oued, Tébessa, Biskra, Mila, Batna, Sétif, Bordj Bou-Arréridj, Guelma, Skikda voire M’sila sont venus avec leurs camions pour récupérer cette grande quantité de matière organique. «Il est nécessaire de noter que cette retenue est classée également comme une réserve naturelle au niveau des services de la conservation des forêts.

 Cet endroit est témoin de la migration de plusieurs espèces d’oiseaux. Aujourd’hui, cette retenue à El Haria est devenue une source d’irrigation pour les agriculteurs, mais aussi un véritable site touristique. De nombreuses activités culturelles peuvent être organisées sur les lieux, non seulement pour sensibiliser les citoyens, mais aussi promouvoir les atouts de la région», a souligné Abdelkader Meziani. Et d’avouer que la commission d’agriculture de l’APW envisage de mener une opération similaire pour les trois retenues collinaires dans la localité d’El Meridj. 

Cette action se veut comme un véritable clin d’œil pour les autorités locales et les directions concernées, qui manquent de prévisions à long terme, surtout que la sécheresse enregistrée l’année écoulée était le facteur principal dans la régression de la production agricole. 

Pour rappel, et lors de la deuxième session de l’APW de Constantine, la commission de l’agriculture a présenté un rapport accablant dans ce contexte. Elle a fait savoir que la wilaya est dotée d’une vingtaine de retenues collinaires d’une capacité théorique de 9 025 000 m3, pouvant irriguer 1806 hectares. 

Ces retenues créées entre 1989 et 2013 dans 8 communes sont pleines de boue. Plusieurs facteurs évoqués lors du conclave ont réduit de 82% la superficie irriguée.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.