Commerce mondial des marchandises : C’est la reprise, selon l’OMC

28/11/2023 mis à jour: 10:35
680
Photo : D. R.

Après une forte baisse connue pendant des mois, le volume mondial des marchandises se redresse, selon le dernier Baromètre trimestriel du commerce des marchandises de l’OMC publié hier.

Une reprise stimulée par les ventes et la production d’automobiles et le commerce de composants électroniques, précise la même source. Et d’expliquer la vigueur des indices des produits automobiles et des composants électroniques par l’augmentation de la demande mondiale de véhicules électriques, tandis que le faible résultat des matières premières peut être partiellement dû à l’affaiblissement des marchés de l’immobilier, les taux d’intérêt restant élevés.

Le Baromètre du commerce des marchandises montre un retour à la tendance des volumes d’échanges dans un contexte «d’incertitude élevée», la croissance du commerce en glissement annuel devrait être «forte» au quatrième trimestre, indique l’OMC.

Et d’imputer les raisons de la réduction du volume des échanges au cours de la même période de l’année dernière aux prix élevés de l’énergie, la hausse des taux d’intérêt et les perturbations liées aux pandémies ayant pesé sur la croissance économique dans les principales économies. Ces développements sont cohérents avec ses prévisions du 5 octobre 2023 précise cette organisation, et qui prévoyaient une augmentation de 0,8% du volume du commerce mondial en 2023.

Bien que les prévisions restent inchangées, les risques pesant sur les perspectives commerciales se sont déplacés vers le bas à la lumière des récents développements au Moyen-Orient, souligne le Baromètre de l’OMC. Le volume du commerce mondial de marchandises est resté stable au deuxième trimestre 2023, en hausse de 0,2% par rapport au trimestre précédent, mais toujours en baisse de 0,5% en glissement annuel.

Les statistiques commerciales du troisième trimestre devraient être légèrement meilleures grâce à l’accélération de la croissance du PIB aux Etats-Unis et en Chine, alors même que la stagnation de l’économie de l’Union européenne continue de peser sur la demande mondiale, indique-t-on.

Pour rappel, le Baromètre du commerce des marchandises est un indicateur composite avancé du commerce mondial, qui fournit des informations en temps réel sur la trajectoire du commerce des marchandises par rapport aux tendances récentes.

Les valeurs du baromètre supérieures à 100 sont associées à des volumes d’échanges supérieurs à la tendance, tandis que les valeurs du baromètre inférieures à 100 suggèrent que le commerce de marchandises est tombé en dessous de la tendance ou qu’il le fera dans un avenir proche.

Les indices composant le baromètre sont hétérogènes, certains progressant nettement au-dessus de la tendance et d’autres restant au niveau ou en dessous de la tendance. Les hausses les plus importantes ont été observées dans les indices des ventes et de la production d’automobiles (110%) et du commerce de composants électroniques (109,8%).

Les indices du fret aérien (100,3%), des commandes à l’exportation (99,4%) et du transport maritime par conteneurs (98%) ont terminé au même niveau ou légèrement en dessous de la tendance, tandis que l’indice des matières premières (95,6%) a chuté en dessous de la tendance.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.