Chlef : Circulation difficile sur la route menant au littoral

07/06/2022 mis à jour: 01:24
1680

Avec le démarrage de la saison estivale 2022, le problème de la saturation de la RN 19 Chlef-Ténès, sur 50 km, se pose à nouveau avec acuité et redevient un réel motif de préoccupation pour les nombreux usagers, notamment les estivants de la région et d’autres wilayas. 

En effet, ces derniers éprouvent, chaque été, de sérieuses difficultés à accéder au littoral de la wilaya en raison de l’encombrement de cette unique voie qui s’est encore rétrécie avec la présence de vendeurs de fruits et légumes et d’autres produits des deux côtés de la chaussée. 

Une situation qui oblige les automobilistes à faire quotidiennement de nombreux arrêts entre Ouled Fares et Bouzeghaia et à l’entrée de Ténès, passage obligatoire vers les autres localités côtières de la wilaya. Le calvaire risque de perdurer car aucune solution ne se profile à l’horizon quant à l’élargissement de cette route nationale ou l’achèvement de la première tranche de 22 km de la pénétrante Chlef-Ténès, dont les travaux sont à l’arrêt depuis plusieurs mois. 

Un tel coup du sort n’a fait qu’aggraver le problème de circulation et à rendre cette destination difficilement accessible par cet axe névralgique qui n’a fait l’objet d’aucune opération d’élargissement et de modernisation depuis assez longtemps. Cela semble assez décourageant pour nombre d’estivants de la région, en particulier les familles, dont certaines préfèrent se rendre dans d’autres villes côtières proches et facilement joignables. 

La voie d’évitement menant de la RN19 par Abou El Hassen jusqu’à Taghzout, sur le littoral ouest, aurait pu constituer un axe important de désengorgement du trafic routier mais elle se trouve, malheureusement, dans un état lamentable. Elle nécessite également des travaux de réfection de la voie et de moyens de protection contre les chutes de pierres entre Talassa et Taghzoult. Le calvaire qu’endurent les usagers touche aussi les transporteurs de marchandises de et vers le port commercial de Ténès qui connaît, depuis 2021, une reprise des exportations vers l’étranger. Il s’agit là aussi d’une activité qui évolue et qui a besoin d’une voie d’accès adaptée à l’importance de cette plateforme portuaire de dimension régionale. 

Il est dommage qu’un beau littoral avec son paysage naturel magnifique, s’étendant qui plus est sur 130 km, reste ainsi dépourvu d’infrastructures routières dignes de ce nom et de surcroît indispensables pour son développement et sa promotion au rang de destination touristique par excellence.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.