Cherchell : Le doigté exceptionnel dans le dessin de Sari Mahmoud

29/11/2023 mis à jour: 08:36
1953

La clôture de la 23e édition de l’exposition des artistes peintres à Cherchell est prévue pour le 30 novembre.

Elle s’est illustrée par la découverte d’un talentueux portraitiste, l’officier supérieur de l’ANP, retraité depuis quelques années. 

Cet ancien cadet de la Révolution  avait un penchant sur le dessin. L’activité sportive et le culturisme avaient entretenu le corps de ce cadre de l’ANP, père d’un officier supérieur dans la même institution, de surcroît frère du célèbre écrivain Sari Mohamed.

 Il s’agit de Sari Mahmoud, qui vient d’intégrer la communauté locale des artistes peintres. Son doigté exceptionnel dans le dessin est reconnu par ses anciens camarades de classe. L’éclosion d’une nouvelle étoile dans l’univers de la culture à travers ses peintures. 

Son exposition s’est articulée sur les portraits de Tebboune Abdelmadjid, Chengriha Saïd, Yasmina Khadra, Sari Mohamed, les chouhadas, Mohamed Fendjel, Tayeb Benmokadem, Yamina Oudaï, Midas Djillali, ex-responsable de l’école des cadets de la Révolution de Tlemcen. «Avant d’exposer mes œuvres, j’ai effectué les encadrements pour l’ensemble des dessins, afin d’exprimer mes capacités. Vous remarquez tout ce que je pouvais dessiner en 3 D, à l’aide de mon crayon et de ma gomme, pour obtenir ces portraits des personnalités algériennes. Je suis un retraité de l’ANP, je me concentre enfin sur ma passion de toujours. 

Le portraitiste que je suis, après mon travail au sein de l’ANP, j’ai une nouvelle mission dans le secteur de la culture. Aujourd’hui, je présente pour la première fois mes tableaux ici, avec de l’esthétique. J’envisage d’exposer mes œuvres ailleurs dans le pays, naturellement, si je suis invité par les organisateurs, j’inviterais le jeune public à venir découvrir Mahmoud le portraitiste», conclut-il, en souriant.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.