Charaf Bensari élu maire de Constantine : La carte gagnante des indépendants

04/01/2022 mis à jour: 10:12
1467

Ayant l’épée de Damoclès sur la tête de la part du ministère de l’Intérieur ou faisant appel à la raison, peu importe les causes, les élus de l’APC de Constantine ont décidé dans l’après-midi de dimanche dernier de mettre fin à un blocage d’environ un mois pour élire le maire de la ville. 

C’est vers 16h que le deuxième tour a été organisé au siège de l’hôtel de ville, où deux candidats se sont présentés à ce poste. Le premier est Abdelghani Messaï du parti MSP, choisi par l’alliance de sa formation politique avec le RND. 

Par contre, certains élus RND ont refusé catégoriquement sa candidature de Messaï, en s’alignant avec les indépendants et procédant par une manœuvre politique inattendue, après l’échec de leur premier candidat Chérif Bezaz avec seulement 20 voix. 

La surprise fut grande, en ce deuxième tour, lors de l’annonce du nom du deuxième candidat proposé par la liste des indépendants. Il s’agit de Charaf Bensari un militant RND ; c’était la carte cachée qui pourrait chambouler l’alliance du MSP. 

Cette candidature a provoqué la contestation de certains élus, où Messaï a expliqué que Bensari fait partie d’une autre formation politique et non pas des indépendants, donc, il n’a pas le droit de les représenter, selon lui. 

Avant le vote à bulletins secrets, Abdelghani Messaï a demandé d’enregistrer son opposition. Effectivement, le dépouillement a révélé l’efficacité de la stratégie des indépendants, pour barrer la route devant l’alliance MSP et RND. Charaf Bensari a été élu P/APC avec 24 voix, contre 19 voix pour Abdelghani Messaï. 

«J’avais projeté dès le début de déposer ma candidature, et j’avais des sympathisants et j’étais choisi par les indépendants. La loi est claire, où chaque liste a le droit de présenter son candidat et pas forcément qu’il doit être du même parti. Nous avons joué sur ça», a déclaré le nouveau maire. Et de promettre à la population de maintenir son programme établi lors de la campagne électorale, et qui se focalise sur les secteurs démunis. 

«Nous ne parlerons plus de casquette politique au sein de l’assemblée. Nous sommes tous RND, Indépendants et MSP, au service du citoyen», a-t-il souligné. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.